La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'HCERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2022
2021
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2022
2021
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2022
2021
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2022
2021

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2022
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 149 - Septembre 2022

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 149 - Septembre 2022

 

Risques de fraude interne, comment dissuader efficacement les salariés ?

Par Caroline DIARD
Enseignant-chercheur en Management des RH et droit, ESC Amiens
et
Nicolas DUFOUR
Professeur Affilié, PSB

 

La crise sanitaire que nous traversons a multiplié les risques de fraude au sein des organisations (cybercriminalité, fraude comptable, corruption, détournement d’actifs...). Qu’elle soit externe ou interne, la fraude met en danger l’organisation, sa pérennité, son équilibre financier et sa réputation. Les organisations ont ainsi mis en place des services de contrôle interne afin de se prémunir de toute fraude interne, commise par leurs salariés.
Les employeurs organisent la prévention en amont afin de dissuader les collaborateurs et mettre en œuvre des outils de contrôle technologiques (Diard et Dufour, 2022 à paraitre). Des possibilités de sanction sont prévues par le Code du travail. L’objectif de cette contribution est de proposer des outils de contrôle permettant de dissuader les salariés de frauder en interne, et de déterminer quelles procédures et quels outils de prévention efficaces mettre en œuvre. Il s’agira également de définir quelles sanctions dissuasives appliquer.
Nous formulons l’hypothèse que  les fraudeurs restent difficilement sanctionnables, et que les procédures de prévention et de contrôle interne sont souvent perçues comme défaillantes.
Une étude qualitative auprès de trente salariés d’une compagnie d’assurance-vie confrontée à la fraude interne met en évidence la nécessité de renforcer les processus, d’organiser la prévention et de sanctionner.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 149 - September 2022

Internal fraud risks - How to effectively dissuade employees?

 

Caroline Diard & Nicolas Dufour.

 

The current health crisis has increased the risk of fraud within organizations (cybercrime, accounting fraud, corruption, misappropriation of assets, etc.). Whether it is external or internal, fraud puts the organization at risk, as well as its sustainability, its financial balance, and its reputation. Organizations have therefore set up internal control services to protect themselves from any internal fraud committed by their employees.
Employers organize prevention upstream in order to dissuade employees, and implement technological control tools (Diard and Dufour, 2022 forthcoming). The Labour Code provides for the possibility of sanctions. The objective of this contribution is to propose control tools to dissuade employees from committing internal fraud, and to determine which procedures and effective prevention tools to implement. It will also define which dissuasive sanctions to apply.
We hypothesize that fraudsters are difficult to sanction, and that prevention and internal control procedures are often perceived as deficient.
A qualitative study with 30 employees of a life insurance company confronted with internal fraud highlights the need to strengthen processes, to organize prevention, and to sanction.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr