La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'HCERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2022
2021
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2022
2021
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2022
2021
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2022
2021

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2022
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 149 - Septembre 2022

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 149 - Septembre 2022

 

Télétravail et formes de contrôle émergentes : le cas du secteur bancaire et financier pendant la crise sanitaire de la Covid-19

Par Vincent MEYER
EM Normandie Business School, Laboratoire METIS
Caroline DIARD
ESC Amiens et Membre du centre de recherche en risk management (C.E.R.M.)
et
Dounia ROST
Chargée de développement RH du Groupe La Banque Postale

 

Le 17 mars 2020, les entreprises françaises ont soudainement placé leurs collaborateurs en télétravail à temps plein à la suite du premier confinement. Cette réorganisation dans l’urgence a été renduepossible grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Mais elle a aussisubitement engendré de nouveaux modes d’organisation du travail, et en particulier de nouvelles formes de contrôle. La littérature sur le télétravail nous indique qu’un tel changement s’accompagne traditionnellement d’un renforcement du contrôle par les résultats. Notre étude exploratoire menée auprès de dix-sept salariés du secteur bancaire et financier révèle à l’inverse une baisse du contrôle par les résultats. Si cette baisse peut s’expliquer en partie par le contexte singulier de la crise de la Covid-19, notre étude souligne l’émergence de nouvelles formes de contrôle par les comportements (micro-management, multiplications des réunions) et par les ‟inputs” (multiplications des formations). Elle met surtout en exergue le renforcement du contrôle technologique et l’émergence d’une forme d’autocontrôle plus diffus, à travers la co-construction d’une culture d’entreprise fondée sur l’urgence et l’hyper-réactivité, un fort sentiment de redevabilité et la surveillance par les pairs.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 149 - September 2022

Telecommuting and emerging forms of control: The case of the banking and financial sector during the Covid-19 health crisis

 

Vincent Meyer, Caroline Diard & Dounia Rost.

 

On March 17, 2020, French companies suddenly placed their employees on full-time telecommuting following the first lockdown. This emergency reorganization was made possible by new information and communication technologies. But it also suddenly gave rise to new ways of organizing work, and in particular to new forms of control. The literature on telework tells us that such a change is traditionally accompanied by a strengthening of control by results. Our exploratory study of 17 employees in the banking and finance sector reveals a decline in performance control. While this decline can be explained in part by the singular context of the Covid-19 crisis, our study highlights the emergence of new forms of control by behavior (micro-management, increased number of meetings) and by inputs (increased number of training sessions). Above all, it highlights the strengthening of technological control and the emergence of a more diffuse form of self-control, through the co-construction of a corporate culture based on urgency and hyper-reactivity, a strong sense of accountability, and peer monitoring.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr