La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'HCERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2022
2021
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2022
2021
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2022
2021
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2022
2021

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2022
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 149 - Septembre 2022

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 149 - Septembre 2022

 

Analyse des relations des parties prenantes dans un projet entrepreneurialCas de la plateforme numérique « Location Rétro Mariage »

Par Odile PAULUS
EM Strasbourg, Université de Strasbourg, Large (UR 2364)
et
Coralie HALLER
EM Strasbourg, Université de Strasbourg, Humanis (UR 7308)

 

Les relations entre l’entrepreneur et les parties prenantes ont été étudiées en entrepreneuriat au travers des modèles d’affaires (Osterwalder et Pigneur, 2010), de l’effectuation (Sarasvathy, 2001), de la dialogique (Bruyat, 1993) et de l’approche processuelle (Steyaert, 2007). Nous proposons de caractériser ces relations au regard du prisme de la théorie de la vie en société de l’anthropologue Ingold (2017b). Ce dernier distingue deux modes de relation possibles : l’un (la correspondance) est adaptable, effectual, dialogique, et l’autre (l’hylémorphisme) est planifié et causal. Les modes de relation entre un entrepreneur, ses clients et ses fournisseurs sont analysés dans le cadre de la création et du développement d’une plateforme numérique, « Location Rétro Mariage » (LRM). Quatre sources de données ont été mobilisées : le récit introspectif de l’entrepreneur, une analyse statistique descriptive de 27 fournisseurs complétée par 10 entretiens semi directifs et 310 avis de clients en ligne. Nos résultats indiquent que les deux modes de relation sont présents du point de vue des trois parties prenantes. Toutefois, l’entrepreneur a, au démarrage du projet, un comportement de correspondance / dialogique / effectual. Avec le temps, la croissance et le succès de l’entreprise, il évolue vers un comportement hylémorphique / causal. Cette évolution n’est pas perçue par les fournisseurs qui soulignent le rôle de la numérisation dans la systématisation des modes de relation. Ils perçoivent le maintien de l’attention de l’entrepreneur, notamment grâce à des dérogations possibles selon leurs besoins, et la continuité d’une culture d’entreprise conviviale et de proximité.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 149 - September 2022

Analysis of stakeholder relationhips in an entrepreneurial project - The case of the digital platform “Location Rétro Mariage”

 

Odile Paulus & Coralie Haller.

 

Relationships between an entrepreneur and their stakeholders have been studied in entrepreneurship through business models (Osterwalder and Pigneur, 2010), effectuation (Sarasvathy, 2001), dialogics (Bruyat, 1993), and the processual approach (Steyaert, 2007). We propose to characterize these relationships through the lens of anthropologist Ingold’s (2017b) theory of life in society. The latter distinguishes two possible modes of relationship: One (correspondence) is adaptive, effectual, dialogical, and the other (hylemorphism) is planned and causal. The modes of relationship between an entrepreneur, their customers, and suppliers are analyzed in the context of the creation and development of a digital platform, “Location Rétro Mariage” (LRM). Four sources of data were mobilized: The entrepreneur’s introspective account, a descriptive statistical analysis of 27 suppliers completed by 10 semi-structured interviews and 310 online customer reviews. Our results indicate that both modes of relationship are present from the perspective of the three stakeholders. However, at the start of the project, the entrepreneur had a correspondence/dialogue/effectual behavior. With time, growth, and success of the enterprise, he evolved towards a hylemorphic/causal behavior. This evolution was not perceived by suppliers who emphasized the role of digitization in the systematization of relationship modes. They perceived the maintenance of the contractor’s attention, notably thanks to possible derogations according to their needs, and the continuity of a friendly and close corporate culture.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr