La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'HCERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2021
2020
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années
 
 
         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 145 - Septembre 2021

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

N° 145 - Septembre 2021

Les « niches » de transition comme espace de renégociation du système énergétique : le cas de l’autoconsommation

Par Élodie GIGOUT,
Julie C. MAYER
et
Hervé DUMEZ
i3-CRG, École polytechnique, CNRS, IP Paris

Considérée comme un levier de la transition énergétique, l’autoconsommation (AC) constitue une pratique émergente dont le développement à grande échelle est paradoxalement controversé. Définie comme le fait de consommer sa propre énergie produite localement, l’AC peine encore aujourd’hui à décoller et suscite de nombreux débats de la part de l’ensemble des acteurs de la filière en France. Cet article se propose d’éclairer ce nouvel objet qu’est l’autoconsommation électrique, à partir de la notion de « niche » de transition (Schot et Geels, 2007), c’est-à-dire un espace d’expérimentation capable de contribuer, sous certaines conditions, à transformer en profondeur un système établi. Identifier la niche qui a conduit à la transformation d’un système est aisé a posteriori. Mais on peut supposer qu’une niche, au moment où elle n’est encore qu’une niche, suscite des débats nourris. Dans cet article, nous nous intéressons à l’AC dans cette perspective : comment les acteurs, par leurs discours qui orientent leurs pratiques, s’affrontent-ils, entre ceux qui veulent un développement maîtrisé de la niche et ceux qui veulent la transformation du système ?

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 145 - september 2021

Niches for a transition as a space for renegotiating the energy system: The case of self-consumption

Élodie Gigout, Julie C. Mayer & Hervé Dumez,
i3-CRG, École Polytechnique, CNRS, IP Paris

 

Self-consumption, an emerging practice, is considered to be a lever for the energy transition. Paradoxically however, its development on a large scale is controversial. Defined as an entity’s consumption of the energy that it has produced locally, the launching of self-consumption has encountered problems and stirred up controversies among all players in the energy sector in France. Schot & Geels’ (2007) concept of “strategic niche management” is used to shed on this new theme. The self-consumption of electricity is taken to be a window of opportunity for an experimentation that might, under specific conditions, help to deeply change the established system. Identifying the niche to be used to transform a system is easy to do ex post; but choosing a niche while it is still a niche is a matter, we assume, of lively debate. How do actors, through the discourses that orient their practices, take sides in this debate about self-consumption? On the one side, those who want a controlled development of the niche and, on the other side, those who want to change the system…

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr