La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2022
2021
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2022
2021
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2022
2021
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2022
2021

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2022
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsabilité et Environnement -  N° 107 - Juillet 2022 - Environnement : Face à la longue urgence

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 107 - Juillet 2022 - Environnement : Face à la longue urgence

Récits et responsabilités : délibérer des preuves de futurs souhaitables

Par Bernard REBER
Directeur de recherche au CNRS, membre du Centre de recherches politiques (Cevipof) de Sciences Po

 

Les récits peuvent motiver, représenter des actions et les responsabilités associées. Dans la prospective, les narrations soutiennent la délibération des choix collectifs faits pour le futur. Elles offrent des « preuves de futurs ». Elles ne prédisent pas, mais informent des modèles d’aide à la décision. Ces narrations soutiennent des scénarios pessimistes (apocalyptiques) ou optimistes (eschatologiques), qui sont plus anciens que la collapsologie contemporaine. Elles représentent une polyphonie de responsabilités, que les uns et les autres doivent endosser pour une aventure comme celle d’une transition écologique juste. L’expérience de la Convention citoyenne pour le climat est abordée ici à partir de ces questionnements. Elle n’a pas laissé une grande place aux récits, aux incertitudes, aux querelles sur le futur et à leur évaluation à l’aune de la justice sociale, avec les conflits d’interprétation qu’elle comporte. De plus, d’autres capacités communicationnelles et rhétoriques n’ont pas été mis en oeuvre, alors qu’elles permettent la confrontation critique, la conversation politique et la délibération, et d’arriver à des jugements « tout bien considéré ».

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 107 - July 2022 - Environment: Facing the long emergency

Narratives and Responsibilities: Deliberating on the Evidence of Desirable Futures

 

Bernard Reber,
Director of research at the CNRS, member of the Centre de recherches politiques (Cevipof) at Sciences Po

 

Narratives can motivate, represent actions and asso­ciated responsibilities. In foresight, narratives support the deliberation of collective choices for the future. They offer ‟evidence of futures”. They do not predict but inform decision support models. These narratives support pessimistic (apocalyptic) or optimistic (escha­tological) scenarios, older than contemporary collap­sology. They represent a polyphony of responsibilities, which everyone must assume for an adventure like that of a just ecological transition. The experience of the Citizens’ Climate Convention is discussed here in the light of these questions. It did not leave much room for narratives, uncertainties, quarrels about the future and their evaluation in terms of social justice with the conflicts of interpretation that it entails. Moreover, other communicative and rhetorical capacities have not been put to use, even though they allow for critical confronta­tion, political conversation, deliberation and for arriving at ‟all things considered” judgements.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr