La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l’HCERES dans son classement des revues en économie et gestion (en page 8).

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2023
2022
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2023
2022
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2023
2022
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2023
2022
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2023
2022

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2023
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 150 - Décembre 2022 -                Que  savons-nous des entreprises africaines

Télécharger gratuitement
la revue complète
Traductions des résumés

 

 

N° 150 - Décembre 2022
Que savons-nous des entreprises africaines ?

 

Comment fonctionnent les entreprises africaines traditionnelles : une tentative de modélisation en Afrique subsaharienne

Par Jean BIWOLÉ FOUDA
Professeur à la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de l’Université de Ngaoundéré (Cameroun)
Et
Geneviève CAUSSE
Professeur émérite de l’Université Paris-Est Créteil et de l’ESCP Business School

 

Dans un monde économique et social qui évolue, du fait notamment de la mondialisation et des responsabilités incombant désormais à l’entreprise, le mode de fonctionnement traditionnel de l’entreprise occidentale est parfois remis en cause. Le modèle de l’entreprise africaine suscite alors la curiosité et pose la question du fonctionnement de celle-ci. Nous essayons de répondre à cette question en étudiant le cas de quatorze petites entreprises sélectionnées dans trois pays du continent (Burkina-Faso, Cameroun, Togo). Il apparaît une distinction entre l’entreprise africaine moderne, qui se rapproche à certains égards du modèle de l’entreprise classique, et l’entreprise africaine traditionnelle. Ces deux déclinaisons du modèle de l’entreprise africaine ont en commun une forte emprise de la communauté / famille / ethnie sur toutes les facettes de la gestion de l’entreprise, l’art de s’adapter à la situation présente, une structure organisationnelle simple et une influence du monde invisible sur ses activités.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 150 - December 2022
What do we know about African businesses?
-

How traditional African firms work: A modeling attempt in Sub-Saharan Africa

 

Jean Biwolé Fouda & Geneviève Causse.

 

In an economic and social world that is evolving, notably because of globalization and the responsibilities now incumbent upon the company, the traditional mode of operation of the Western company is sometimes questioned. The model of the African company then arouses curiosity and raises the question of how it functions. We try to answer this question by studying the case of fourteen small businesses selected in three countries of the continent (Burkina-Faso, Cameroon, Togo). A distinction is made between the modern African enterprise, which is similar in some respects to the classic enterprise model, and the traditional African enterprise. These two variations of the African enterprise model have in common a strong hold of the community/family/ethnic group on all facets of enterprise management, the art of adapting to the present situation, a simple organizational structure, and an influence of the invisible world on its activities.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr