La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2022
2021
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2022
2021
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2022
2021
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2022
2021
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2022
2021

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2022
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques - N° 18 - Juin 2022 - Propriété et gouvernance dans l'univers numérique N° 19 - Septembre 2022 - L’agriculture numérique

 

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

 

 

N° 19 - Septembre 2022 - L’agriculture numérique

Les voies de l’innovation en agriculture numérique : les living labs et Digifermes®, des dispositifs pour la co-innovation

Par Jacques-Eric BERGEZ,
AGIR, Univ Toulouse, INRAE, Castanet-Tolosan, France
Mehdi SINÉ
ACTA - les instituts techniques agricoles, Paris, France
Et
Muriel MAMBRINI
Collège de Direction, INRAE, Paris, France

 

La transition agroécologique nécessite des changements profonds des systèmes de production, de transformation et de consommation, qui requièrent des modes de gouvernance nouveaux. Les laboratoires vivants proposent un schéma de co-développement d’innovation responsable et partagé. Cependant, l’aspect intrinsèquement pluriel des données, des connaissances, des dispositifs, etc. milite pour la mobilisation de solutions numériques nouvelles. Notre hypothèse est que les laboratoires vivants pour la transition agroécologique vont ouvrir, dans le domaine du numérique, des capacités à se saisir de questions plus complexes, et des occasions pour mettre l’usager au centre. En tout état de cause, ce sera un numérique ayant en perspective le service au bien commun, un numérique responsable. À travers un cadre d’analyse et l’opérationnalisation de ce cadre sur deux exemples (les Digifermes® et Occitanum), nous montrons les propriétés émergentes de ce numérique et les leviers qu’il reste à franchir pour un bénéfice partagé et durable.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 19 - September 2022 - Digital agriculture

 

Innovation paths in digital agriculture: Living labs and Digifermes®, devices for co-innovation

 

Jacques-Eric Bergez, Mehdi Siné & Muriel Mambrini.

 

The agro-ecological transition requires profound changes in production, processing, and consumption systems, which require new modes of governance. Living labs propose a scheme for co-development of responsible and shared innovation. However, the intrinsically plural aspect of data, knowledge, devices, etc. militates for the mobilization of new digital solutions. Our hypothesis is that the living laboratories for the agro-ecological transition will open up, in the digital domain, capacities to seize more complex issues, and opportunities to put the user at the center. In any case, it will be a digital technology with a view to serving the common good, a responsible digital technology. Through a framework of analysis and the operationalization of this framework on two examples (the Digifermes® and Occitanum), we show the emerging properties of this digital technology, and the levers that remain to be crossed for a shared and sustainable benefit.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr