La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Novembre 2017 - Vers la fin du cash ?

Fragments d’une histoire monétaire : réalités et faux-semblants des particularismes français

Par Patrice BAUBEAU
Maître de conférences en histoire économique contemporaine à l’Université Paris Nanterre, chercheur au laboratoire Institutions et dynamiques historiques de l'économie et de la société (IDHES)

Pour identifier des spécificités, il faut, le plus souvent, recourir à une norme implicite ou explicite : un modèle, une moyenne des cas observés... Or, en matière monétaire, la norme est si prégnante qu’elle a tendance à faire passer pour des particularismes des phénomènes finalement banals, mais qui autorisent un regard décalé sur les faits monétaires. À partir de quatre exemples parmi les nombreux héritages et particularismes français (à savoir les supposés effets du prétendu « traumatisme » fiduciaire du XVIIIe siècle, le poids durable de l’or et de l’argent, la persistance d’expressions monétaires désuètes et la « préférence » des Français pour le chèque), nous essaierons d’en montrer ici les ambiguïtés et les paradoxes, et donc le caractère fortement accidentel, même si ces accidents, en se prolongeant, prennent peu à peu la forme de traits structurels.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


November 2017 - Towards the end of cash?

Pieces of a history of money: French particularisms, appearances and reality

Patrice Baubeau,
associate professor in contemporary economic history, Paris-Nanterre University, & researcher, Laboratoire Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie et de la Société (IDHES)

To identify a phenomenon’s specific characteristics, we usually have to evoke an implicit or explicit norm, a model, an average of observed cases. But in the case of money, the norm is so prevalent we tend to pass off as a “particularism” an ordinary phenomenon that calls for an unconventional view on the facts of the case. Four examples are presented of a legacy of French particularisms: the presumed effects of the so-called “fiduciary trauma” in the 18th century, the lasting attraction of gold and silver, the persistence of outdated forms of money, and the French “preference” for payment by checks. By bringing to light ambiguities and paradoxes, these examples show that these particularisms are accidental; but the accidents have lasted and gradually become structural characteristics.

 

Retour au sommaire

 


Noviembre 2017 - El final del dinero en efectivo

Fragmentos de una historia monetaria. Realidades y mitos de los particularismos franceses

Patrice Baubeau,
Profesor de historia económica contemporánea de la Universidad París Nanterre, investigador del laboratorio Instituciones y dinámicas históricas de la economía y de la sociedad (IDHES)

Para identificar las particularidades, a menudo hay que recurrir a una norma implícita o explícita: un modelo, una media de los casos observados. No obstante, en materia monetaria, la norma es tan importante que tiende a hacer pasar por particularismos fenómenos banales pero que permiten tener una mirada desfasada sobre los hechos monetarios. A través de cuatro ejemplos entre los muchos legados y particularismos franceses (a saber, los supuestos efectos del llamado "trauma" fiduciario del siglo XVIII, el peso duradero del oro y de la plata, la persistencia de expresiones monetarias obsoletas y el amor de los franceses por el cheque), trataremos de mostrar las ambigüedades y paradojas y, por lo tanto, el carácter accidental de la situación, aun cuando al prolongarse, estos accidentes parecen tomar poco a poco la forma de rasgos estructurales.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr