Pierre Paul LAFFITTE (1925-2021)

Ci-contre,
Pierre Laffitte
entouré du ministre
d'Ornano
et de R. Fischesser

Né le 1er Janvier 1925 à Saint-Paul, Alpes-Maritimes, France. Décédé le 7 juillet 2021. Fils de Jean LAFFITTE, artiste peintre, et de Lucie FINK. Marié en 1ères noces à Sophie GLIKMAN-TOUMARKINE (d'une famille noble russe) (1905-1979), qui donna son nom à la place Sophie Laffitte (Sophia Antipolis). Remarié à Mme CAPITANT née Anita GARCIA (décédée le 16 juin 2005), ancienne assistante du chef du centre de calcul de l'Ecole des mines de Paris, elle a ensuite longtemps oeuvré, aux côtés de son mari, au développement de l'Ecole des mines de Paris). Remarié en 3èmes noces avec Sophie MICHEL, médecin.
Jean, père de Pierre Laffitte, était lui-même le petit-fils de Justin POUYANNE (1835-1901 ; X 1853), fondateur du service des mines d'Algérie, qui devint ingénieur général des mines.

Chargé par le Président de la République depuis janvier 2009 d'une mission pour le développement de l'innovation en Euroméditerranée.

Sénateur des Alpes-Maritimes du 14 mai 1985 au 21 septembre 2008, Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles du Sénat (jusqu'en 2004), Sénateur honoraire (depuis septembre 2008).
Président-Fondateur de Sophia Antipolis, France, et du Club des Technopoles (International Association of Science Parks)

 

DIPLOMES

CARRIERE

AUTRES FONCTIONS

OEUVRES

DECORATIONS

Voir :le discours de Armand Hatchuel à l'occasion du 90éme anniversaire de Pierre Laffitte

Photo Sénat


Pierre LAFFITTE en 1973
Photo ENSMP


Anita, 2ème épouse de Pierre Laffitte, ici photographiée le 12 décembre 1983 lors d'une manifestation officielle à Fontainebleau
(C) Photo Ecole des mines de Paris

Selon Patrick Pouyanné, Luc Rousseau et Jacques Aschenbroich :
Directeur général du BRGM, sous-directeur notamment en charge de la formation du corps puis directeur de l'Ecole des mines de Paris, sénateur pendant près de vingt ans ... La vie très riche de Pierre Laffitte a été entièrement tournée vers la recherche, l'innovation et le développement économique. Par la « recherche orientée », il tentera de réconcilier la recherche fondamentale et la recherche appliquée.

Dans les Alpes-Maritimes, Pierre Laffitte a été un aménageur et un innovateur hors pair. Il a convaincu ses anciens camarades du Lycée Masséna d'acheter des hectares de pinède pour créer Sophia Antipolis, la première technopole de France et d'Europe, qui compte à sa mort 2500 entreprises et 36000 emplois.

Dans un discours à l'Ecole en 1984, Pierre Laffitte déclarait : « L'avenir est à ceux qui osent et réalisent. Il nous est donc ouvert ». Merci à Pierre d'avoir réalisé de façon exceptionnelle. L'héritage qu'il laisse à notre pays est immense. Il restera pour les ingénieurs des mines un exemple.