Ingénieurs des mines grand-croix de la Légion d'honneur

La distinction suprême de l'Ordre de la Légion d'honneur a été reçue par 11 anciens élèves de l'Ecole des mines de Paris (8 du corps des mines, 2 ingénieurs civils des mines, 1 ancien élève étranger) :

Anciens élèves français :


Pierre ASSIE (1896-1985)

Jean-Martial BINEAU (1805-1855)

Pierre GUILLAUMAT (1909-1991)
 

Albert LEBRUN (1871-1950)

René LHOPITAL (1885-1960)

Gustave NOBLEMAIRE (1832-1924)
 
 

Maurice ALLAIS (1911-2010)
Robert DAUTRAY (né en 1928)

Jacques FRIEDEL (1921-2014)
 

Bertrand SCHWARTZ (né en 1919)

A titre étranger :

Salvadore de MADARIAGA y ROJO (1886-1978)


Ingénieurs des mines compagnons de la Libération

Deuxième ordre français après la Légion d'honneur, l'Ordre de la Libération a été institué par une ordonnance du général de Gaulle, du 16 novembre 1940.

La devise de l'ordre est : "PATRIAM SERVANDO VICTORIAM TULIT".

1038 croix ont été décernées, dont 8 à des ingénieurs des mines :

Aimé LEPERCQ (1889-1944, EMP 1913 CM)
Claude BONNIER (1897-1944, EMP 1919)
Jules de KOENIGSWARTER (1904-1995, EMP 1924)
Louis ARMAND (1905-1971, EMP 1926 CM)
Emile LAFFON (1907-1957, EMP 1927)
Jacques BINGEN (1908-1944, EMP 1928)
Jean GUYOT (1918-2000, EMP 1939)
Robert SAUNAL (1920-2008, EMP 1945 CM), voir aussi site Annales

Kiêu Duong PHAN (EMP promo 1952), professeur à l'Ecole des mines de Paris, a rassemblé les biographies de ces 8 ingénieurs dans un fascicule qu'il a édité en juillet 2007.