La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2019
2018
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2019
Toutes les années
   

 

 

         
 

 

Réalités Industrielles - Novembre 2019 - Finance, entreprise et long terme

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

 

Novembre 2019 - Finance, entreprise et long terme

Comportement durable et création de valeur : la communication à l’adresse des marchés financiers

Par Jean-Brieuc LE TINIER
Directeur administratif et financier et Secrétaire général du Groupe Fnac Darty

 

D’un point de vue purement financier, l’objectif d’une entreprise est de créer de la valeur et ainsi de réaliser des investissements dont le taux de rentabilité dégagé est supérieur au taux de rentabilité exigé par les apporteurs de ressources financières, en tenant compte du risque pris. Les sociétés cotées sont ainsi contraintes par cet objectif de rentabilité exigé par les actionnaires. Or, ces derniers souhaitent un rendement rapide de leurs capitaux et exercent une pression sur les dirigeants pour les inciter à réaliser des projets rapidement rentables. Les crises de 2008 et 2011 ont montré les conséquences du prisme court-termiste et risqué des marchés financiers, ainsi que celles des biais des informations communiquées par les entreprises. Cependant, ces crises ont également fait émerger une nouvelle tendance : la création de valeur ne doit plus être appréciée pour les seuls actionnaires, mais doit également l'être pour l’ensemble des parties prenantes. Cette prise en compte nécessite pour l’entreprise de développer une stratégie de long terme conforme aux intérêts de ses salariés, de ses fournisseurs et de ses clients, tout en assurant le besoin de rentabilité à court terme de ses actionnaires. Ainsi, l’ambition de cet article est de montrer comment les entreprises, via leur direction financière, répondent aux contraintes des marchés financiers tout en développant une stratégie de croissance rentable à long terme, dans l’intérêt de l’ensemble des parties prenantes.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


November 2019 - Finance, firms and the long run

Sustainable behavior and value creation: Communications addressed to the financial markets

 

Jean-Brieuc Le Tinier,
chief financial officer and secretary-general of the FNAC Darty Group

 

From a purely financial viewpoint, a firm tries to create value and thus makes investments with a profit-earning rate higher than what investors expect after taking account of the risks run. This profit-earning goal imposed by shareholders is a constraint on listed firms. For their investment to soon earn a profit, shareholders put pressure on corporate executives to conduct projects that can turn a fast profit. The economic crises in 2008 and 2011 have shown the consequences of both the financial markets’ risky, short-term viewpoint and the skewed information communicated by firms. However these crises have fostered a new trend: the creation of value should no longer be for shareholders alone but, instead, for all stakeholders. For a firm, this implies developing a long-term strategy in line with the interests of its wage-earners, suppliers and customers while seeing to the necessary short-term profitability demanded by shareholders. How do firms, via their financial divisions, react to capital market constraints while developing a strategy for long-term, profit-earning growth for the sake of all stakeholders?

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr