La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2019
2018
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2019
Toutes les années
   

 

 

         
 

 

 

Réalités Industrielles - Août 2019 - Quel avenir pour l’économie africaine ?

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

Août 2019 - Quel avenir pour l’économie africaine ?

La transition numérique de l’Afrique et les emplois induits - Le risque d’une génération Ninja ?

Par Alain DUCASS
Ingénieur général des Mines
Président directeur d’EnergeTIC

 

La transition numérique se situe dans un cadre plus vaste que celui exprimé par le titre Quel avenir pour l’économie africaine ? Et relève d’une problématique encore plus vaste non exprimée, à savoir : Quel avenir pour l’économie mondiale ?
L’avenir de ces économies dépend de l’échelle de temps envisagée et de phénomènes externes, comme la rapidité du réchauffement et des migrations climatiques, de la réaction des populations face au partage de plus en plus inégal des richesses, de la date et de l’ampleur de la prochaine crise financière, etc.
Sur le long terme, les atouts de l’Afrique sont indéniables : population jeune, territoires vierges, zones arables disponibles, joie de vivre… Mais à court terme, la situation est loin d’être brillante, comme le montrent la plupart des indicateurs, notamment dans les domaines de la démographie, de l’économie, du numérique et de l’emploi.
Les propos qui suivent s’efforcent de donner quelques points de repère, au travers d’une double approche : celle d’un homme de terrain, présent chaque mois en Afrique depuis la création de son cabinet de consultant, et celle d’un économiste, qui vient de passer quatre mois au siège de la Banque africaine de développement à Abidjan, pour y préparer un des aspects de la stratégie numérique de cette banque.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


August 2019 - What future for the African economy?

The digital transition in Africa and its impact on job creation: The risks of a Ninja generation?

 

Alain Ducass,
engineer from the Corps des Mines, president director of EnergeTIC

 

The digital transition reaches much farther than the question of “What future for Africa’s economy?” The much bigger problem is often overlooked: “What future for the world economy?” Analyzing the future of the African and word economies depends on the time scale used and external events: How fast will global warming and climate-related migrations occur? How will populations react to an increasingly unequal distribution of wealth? When and how big will the next financial crisis be? In the long run, Africa has undeniable assets: a young population, virgin lands, arable zones, a zest for life… But in the short run, the situation is far from brilliant, as shown by most indicators, especially those related to demography, economics, digital technology or employment. A few points are made from two viewpoints: that of someone who has been in the field in Africa since the creation of a consulting firm and that of an economist who has just spent four months at the headquarters of the African Development Bank in Abidjan working on an aspect of this bank’s digital strategy.

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr