La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2018
2017
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2018
2017
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2018
2017

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2018
Toutes les années
   

 

 

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

Février 2018 - Où va l'Europe ?

Une industrie de défense compétitive, condition et enjeu d’une politique européenne de défense

Par François LUREAU
Président de EuroFLConsult

 

Dans cet article, nous examinerons de quelle manière l’industrie de défense aux plans national et européen pourra ou non apporter par sa compétitivité et la maîtrise des technologies nécessaires une réponse efficace aux besoins des forces armées, tout en restant une source de progrès technologique créatrice d’emplois de qualité et contribuant fortement à notre balance commerciale. Face à la domination croissante de l’industrie américaine, qui menace clairement le futur de l’industrie européenne, l’autonomie stratégique de l’Europe passera par la mise en place d’une politique affirmée dont les bases sont posées depuis quelques mois déjà grâce aux initiatives prises par la France et l’Allemagne et au soutien de la Commission européenne, notamment dans le cadre du projet de Coopération structurée permanente (CSP) récemment approuvé. Cette politique suppose tout d’abord l’existence d’une véritable volonté politique au niveau européen (ou à tout le moins au niveau d’un noyau d’États membres) qui intègre la notion d’autonomie stratégique et son corollaire, une souveraineté partagée. Il faut également mettre en place une gouvernance efficace reposant, au moins dans un premier temps, sur un nombre restreint d’États membres, rénover les modes de fonctionnement de l’Agence européenne de défense, qui doit rester l’outil principal de coordination des politiques en matière de défense et, enfin, instaurer rapidement le Fonds européen de défense, au niveau proposé de 5 Md par an pour qu’il soit réellement efficace.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


February 2018 - Where is Europe headed?

A competitive defense industry, the condition for a European defense policy

 

François Lureau,
chairman of EuroFLConsult

 

How can a national and European defense industry, owing to its competitive edge and mastery of technology, respond effectively to the needs of the armed forces while being a source of technological progress that creates quality jobs and contributes significantly to the balance of trade? Given the growing domination of American industry, a clear threat to the future of European industry, the idea of strategic autonomy implies the adoption of an assertive policy. The grounds for this policy have been worked for several months now thanks to both the initiatives undertaken by France and Germany and the support of the European Commission, in particular under the recently approved Project of Structured Cooperation. This policy is based on a political determination at the EU level (or at the very least at the level of a core group of member states) to take account of the concept of strategic autonomy and its corollary, shared sovereignty. It is also necessary: to establish efficient governance based, at least initially, on the core group; to renovate the operation of the European Defense Agency, which should be the major instrument for coordinating defense policies; and to quickly set up the European Defense Fund at the proposed level of €5 billion per year to make it operational.

 

Retour au sommaire

 


 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr