La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Novembre 2017 - Vers la fin du cash ?

Publics fragiles : retour d’expérience sur la mission d’accessibilité bancaire assurée par La Banque Postale

Par Didier BRUNE
Directeur de la stratégie et du développement de La Banque Postale

Comme tous les autres établissements bancaires, La Banque Postale voit ses clients déserter ses agences, ceux-ci réalisant aujourd’hui l’essentiel de leurs opérations quotidiennes à distance, via leur smartphone, et réduisant progressivement leur usage des espèces.
Sa grande accessibilité, sa forte présence dans les quartiers sensibles des périphéries urbaines et son choix de continuer à doter tous ses guichets d’une caisse expliquent pourquoi La Banque Postale accueille encore à ses guichets près de trois millions de personnes continuant à réaliser à partir de leur compte bancaire de nombreuses opérations en espèces. Une des explications d’une telle situation tient à un constat : près des deux tiers des personnes fréquentant de façon intensive les guichets des bureaux de Poste pour y réaliser des opérations en cash vivent le plus souvent dans des quartiers sensibles et sont pour la plupart incapables d’exécuter sur un support numérique une quelconque transaction, même la plus simple.
L’exclusion bancaire est souvent abordée sous l’angle des revenus, mais il nous semble bien plus pertinent de l’aborder sous l’angle des usages, notamment numériques ; une exclusion par les usages qui est en passe de devenir l’un des principaux motifs d’exclusion sociale.
Dans sa réflexion sur une possible fin du cash, La Banque Postale s’interroge sur les infrastructures techniques et humaines à maintenir (à un coût acceptable pour la collectivité) pour faire en sorte que les populations précitées ne soient pas totalement exclues du système bancaire.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


November 2017 - Towards the end of cash?

Vulnerable groups: Feedback from a program of La Banque Postale on the access to opening a bank account

Didier Brune,
director of Strategy and Development, La Banque Postale

Like all other banking establishments, La Banque Postale, has seen customers deserting its offices, as they conduct most of their everyday operations via smartphones and gradually reduce the use of cash. Given the availability of post offices, especially in underprivileged neighborhoods on the periphery of urban areas, and the decision to equip all windows open to the public with the possibility for cash transactions, the French postal bank is still serving nearly three million persons who continue to perform cash operations from their accounts. One explanation for this is that nearly two thirds of the people living in these neighborhoods are unable to use digital devices for even simple transactions. Although the problem of persons “excluded” from the banking system is often seen from the angle of income, it might be more relevant to see it as a matter of practices ‒ an exclusion related to the use of digital technology (now becoming a major cause of “social exclusion”). When imagining a time when cash will no longer be in use, La Banque Postale thinks in terms of the human and technical infrastructure to be maintained so that these groups not be excluded from the banking system. What is an acceptable cost for this maintenance?

 

Retour au sommaire

 


Noviembre 2017 - El final del dinero en efectivo

Población desfavorecida, retorno de experiencia sobre la misión de accesibilidad bancaria realizada por La Banque Postale

Didier Brune,
Director de estrategia y desarrollo de La Banque Postale

Como todos los establecimientos bancarios, La Banque Postale ha visto cómo sus clientes vienen cada vez menos a sus agencias, ya que éstos realizan la mayor parte de sus operaciones diarias online, usando sus teléfonos inteligentes, reduciendo así progresivamente el uso del dinero en efectivo.
Su gran accesibilidad, presencia en los barrios de las periferias urbanas y decisión de mantener una ventanilla de caja en todas sus sucursales explican por qué cerca de tres millones de personas cruzan aun las puertas de La Banque Postale, realizando numerosas operaciones en efectivo utilizando sus cuentas bancarias. Esta situación puede explicarse gracias a una constatación: casi dos tercios de las personas que viven en barrios difíciles no saben cómo realizar una transacción online, incluso la transacción más sencilla.
La exclusión bancaria se estudia a menudo bajo el prisma de los ingresos, pero parecería más pertinente abordarla bajo el ángulo de los usos, principalmente online, una exclusión digital que se está convirtiendo en uno de los principales motivos de exclusión social.
En su análisis sobre la posible desaparición del dinero en efectivo, La Banque Postale reflexiona sobre las infraestructuras técnicas y humanas que deben mantenerse (a un coste aceptable para la comunidad) para que la población antes mencionada no se vea totalmente excluida del sistema bancario.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr