La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1978

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Mai 2017 - Patients et praticiens de terrain, acteurs de l’innovation de santé

Retour d’expérience sur une démarche de coconception

 

Par Cédric ROUTIER
Directeur de l’unité de recherche pluridisciplinaire HADéPaS (Handicap, Autonomie et Développement de la Participation Sociale) de l’Université catholique de Lille
Agnès D’ARRIPE
Enseignante-chercheure au sein de l’équipe HADéPaS
et
Stéphane SOYEZ
En charge de la direction des Ateliers du nouveau quartier Humanicité à l’Université catholique de Lille

 

À partir d'une brève tentative de cerner la notion de Living Lab, nous avançons l’idée que ce dispositif vise avant tout une construction collective de valeurs et une mise en relation de parties prenantes hétérogènes. Nous nous intéresserons de plus près au Living Lab urbain Humanicité, dont nous tirerons quelques observations et réflexions critiques. Celles-ci nous semblent valoir tout autant pour d'autres dispositifs du même type. Nous nous arrêterons en particulier sur l’enjeu de concevoir un Living Lab comme un environnement capacitant et comme un espace inclusif. À ces conditions, il devient possible d’y développer une participation accrue de chacune des parties prenantes au processus d'innovation (en particulier pour les moins rompues à cet exercice) et à la vie du territoire d'émergence du Living Lab considéré.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


May 2017 - Patients and practitioners in the field: Innovations in health

Feedback from a procedure for co-conception

 

Cédric Routier,
head of the multidisciplinary research unit HADéPaS (Handicap, Autonomy and Development of Social Participation), Catholic University of Lille;
Agnès d’Arripe,
research professor, HADéPaS;
and
Stéphane Soyez
in charge of the workshop on the new neighborhood, Humanicité, at the Catholic University of Lille

 

Out of a brief attempt to define a “living lab”, the idea is advanced that this procedure is mainly intended for collectively constructing values and bringing diverse stakeholders into relation. Humanicité, a living lab in a new neighborhood in the Lille Metropolitan Area, France, serves as the grounds for a critique and observations that apparently hold for all other arrangements of like sort. Special attention is paid to designing a living lab as an enabling environment and inclusive space. Under these conditions, each stakeholder’s participation can be increased (at least for those who are the least accustomed to the living lab experience) both in innovation and in the activities related to the lab’s territorial dimension.

 

Retour au sommaire

 


Mayo 2017 - Pacientes y profesionales sobre el terreno, agentes innovadores de la sanidad

Retorno de experiencia sobre un enfoque de co-diseño

 

Cédric Routier,
Director de la unidad de investigación multidisciplinaria HADéPaS (Discapacidad, Autonomía y Desarrollo de la Participación Social) de la Universidad Católica de Lille,
Agnès d’Arripe,
Profesora-investigadora del equipo HADéPaS,
y
Stéphane Soyez,
Encargado de la dirección de Talleres de la nueva sección Humanicité de la Universidad Católica de Lille

 

A partir de una breve definición del concepto de Living Lab, el artículo presenta la idea de que este dispositivo se centra ante todo en una construcción colectiva de valores y una puesta en relación de las diferentes partes interesadas. Se analiza también más de cerca el Living Lab urbano “Humanicité”, sobre el que se formulan ciertas observaciones y reflexiones críticas que parecen ser válidas igualmente para otros dispositivos del mismo tipo. En particular se estudia el desafío que representa diseñar un Living Lab como un medio ambiente que ofrezca capacidades y como un espacio inclusivo. En estas condiciones, es posible desarrollar una mayor participación de cada una de las partes interesadas en el proceso de innovación (en particular para aquellos que no están familiarizados con este tipo de ejercicios) y en la vida del territorio del Living Lab estudiado.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr