La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Février 2017 - La biologie industrielle : enjeux technologiques, économiques et sociétaux

Médecine personnalisée :  jusqu’où peut-on aller ?  Un réel enjeu de recherche pour  l’industrie pharmaceutique et ses partenaires

Par Marc BONNEFOI
Vice-président R&D de Sanofi France

 

Les travaux de R&D traditionnels menés par l’industrie pharmaceutique sont freinés par un mode de fonctionnement qui n’est plus adapté aux enjeux des systèmes de santé modernes. Le processus – identification d’une cible d’intérêt, développement d’une molécule active contre cette cible, test de cette molécule dans une ou plusieurs pathologies – se révèle à la fois long, onéreux et incertain. A contrario, de par son fonctionnement novateur, la recherche translationnelle ouvre la voie à une médecine de précision s’intéressant d’abord au patient et aux mécanismes de sa pathologie pour mettre au point un traitement spécifique et ciblé. Ce changement de paradigme qui fait passer depuis quelques années l’industrie pharmaceutique de l’ère de la chimie à celle des biotechnologies requiert une excellence scientifique et une refonte organisationnelle source d’innovations ouvertes. Les collaborations entre grands laboratoires, grands centres de recherche académiques, centres de soins et entreprises de biotechnologies favorisent l’essor de cette prise en charge toujours plus personnalisée. Intégrant non seulement des facteurs médicaux, mais également comportementaux, environnementaux, éthiques… et renforcée par l’apport du Big data, la médecine du futur requiert également une adaptation des approches réglementaires ainsi que celle des payeurs. Mais elle répond, par ses opportunités, aux impératifs de croissance sanitaire et socio-économique des pays développés, appelant à des pilotages forts et à des gouvernances dédiées.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


February 2017 - Industrial biology: the technological, economic and societal issues of biotechnology

Personalized medicine: How far? A research challenge for the pharmaceutical industry and its partners

Marc Bonnefoi,
vice-president of R&D, Sanofi France

 

Procedures no longer adapted to modern health systems are impediments to the traditional R&D studies conducted by the pharmaceutical industry. The process of identifying a target, developing a drug that acts on it and testing the drug in one or more pathologies is long, onerous and uncertain. In contrast, “translational research” opens the way toward a “precision medicine” focused on the patient and the processes involved in his/her illness condition with the goal of designing a specific, targeted treatment. This change of paradigms has, over the past few years, moved pharmaceuticals from the era of chemistry into the age of biotechnology. This shift requires scientific excellence and reorganization, a source of open innovations. The cooperation between big laboratories, academic research facilities, health-care centers and biotechnological companies will boost the trend toward an increasingly personalized form of care. The medicine of the future will take into account factors not just medical but also behavioral, environmental, ethical, etc.; and will rely on big data. It requires reorganizing payment methods in the current system of care and adapting rules and regulations. Bearing opportunities, this personalized medicine is a response to the imperative of socioeconomic and sanitary growth in developed countries, an imperative entailing strong management and appropriate forms of governance.

 

Retour au sommaire

 


Febrero 2017 - La biología industrial, desafíos tecnológicos, económicos y sociales

Medicina personalizada, ¿hasta dónde se puede llegar?
Un verdadero reto de investigación para la industria farmacéutica y sus asociados

Marc Bonnefoi,
Vicepresidente I+D de Sanofi Francia

 

Los trabajos de I+D tradicionales realizados por la industria farmacéutica se ven frenados por un modo de funcionamiento que ya no es adecuado para enfrentar los desafíos de los sistemas de sanidad modernos. El proceso (Identificación de un objetivo de interés, desarrollo de una molécula activa contra este objetivo, prueba de esta molécula en una o varias patologías) se revela a la vez largo, costoso e incierto.
Por el contrario, gracias a su funcionamiento innovador, la investigación translacional abre el camino hacia una medicina de precisión que se interesa en primer lugar en el paciente y en los mecanismos de su patología para desarrollar un tratamiento específico y concreto.
Este cambio de paradigma, que en los últimos años ha hecho que la industria farmacéutica pase de la era de la química a la de la biotecnología, exige una excelencia científica y una reforma organizativa, fuente de innovación abierta. Las colaboraciones entre los grandes laboratorios, centros de investigación académica, centros de salud y empresas de biotecnología favorecen el desarrollo de este tipo de tratamiento cada vez más personalizado.
La medicina del futuro no sólo requiere de la integración de factores médicos, comportamentales, ambientales, éticos y del aporte de los Big data, sino también de una adaptación de los enfoques reglamentarios, así como del de los entes pagadores. Pero responde, por sus oportunidades, a los imperativos de crecimiento sanitario y socioeconómico de los países desarrollados, lo que requiere una gestión fuerte y una gobernanza dedicada.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr