La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

         
 

 

 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

Août 2017 - Blockchains et smart contracts : des technologies de la confiance ?

La blockchain au service de l’action publique

Par Malo CARTON
Ingénieur des mines, Agence des participations de l’État (APE)
et
Pierre JÉRÉMIE
Ingénieur des mines, chef du service de prévention des risques et des nuisances, direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie (DRIEE) d’Île-de-France

 

La technologie blockchain offre la possibilité de construire des registres décentralisés et de partager la confiance entre opérateurs dans la validité de ces registres. La décentralisation des bases de données sous-jacentes à une blockchain est consubstantielle à cette technologie. Dans le cas de l’action publique, une telle décentralisation constitue un changement de paradigme pour l’organisation habituelle de données publiques jusque-là stockées par un ou plusieurs opérateurs publics étroitement surveillés. Nous présenterons ici deux champs d’action publique pour lesquels la mise en œuvre de solutions utilisant cette technologie est actuellement à l’étude : la mise en place d’une nouvelle chaîne de titres pour assurer une circulation des titres financiers plus fluide, mais aussi plus aisément contrôlable, et les possibilités offertes par la blockchain pour l’enregistrement des droits et des servitudes sur les sols au service d’une meilleure information des acquéreurs.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


August 2017 - Blockchains and smart contracts: The technology of trust?

Blockchains at the service of public actions

 

Malo Carton,
engineer from the Corps des Mines, Agence des Participations de l’État (APE);
&
Pierre Jérémie,
engineer from the Corps des Mines, head of the risk-prevention service (Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie, DRIEE) in Île-de-France.

 

Thanks to blockchains, decentralized registers can be designed; and trust in the validity of these registers, shared among concerned parties. Inherent in this technology is a decentralization of the data bases underlying blockchains. For public authorities, this decentralization marks a shift of paradigm away from the usual organization whereby public data are stored by public operators subject to close oversight. This article presents two fields where the application of blockchain technology is under study: a new chain of more fluid financial securities that are easier to control; and the possibility of keeping the records of easements so as to better inform buyers on the real estate market.

 

 

Retour au sommaire

 


Agosto 2017 - Blockchains y smart contracts, ¿tecnologías de confianza?

La blockchain al servicio de la acción pública

 

Malo Carton,
Ingeniero de Minas, Agencia de participaciones del Estado (APE),
y
Pierre Jérémie,
Ingeniero de Minas, Jefe del Servicio de Prevención de riesgos y molestias, Dirección regional e interdepartamental del medio ambiente y energía (DRIEE) de la región Île-de-France

 

La tecnología blockchain ofrece la posibilidad de construir registros descentralizados y compartir la confianza entre los operadores sobre la validez de estos registros. La descentralización de las bases de datos subyacentes a una blockchain es inherente a esta tecnología. En el caso de la acción pública, esta descentralización constituye un cambio de paradigma de la organización habitual de datos públicos hasta ahora almacenados por uno o varios operadores públicos vigilados de cerca. En el artículo se presentan dos campos de acción pública, estudiados actualmente, que incluyen la aplicación de soluciones que utilizan esta tecnología: la creación de una nueva cadena de títulos que garantice una circulación de títulos financieros, más fluida pero también más fácilmente controlable, y las posibilidades ofrecidas por la blockchain para el registro de derechos y servidumbres sobre los suelos con el fin de información mejor a los compradores.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr