La série Réalités Industrielles publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets importants pour le développement industriel et économique. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif. Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2016
2015
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2016
2015
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2016
2015

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2016
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1941
  - Mémoires
  - Partie administrative

 

         
 

 

 

 

 

 

Novembre 2016 - L’industrie du futur

Les mutations du travail : leurs  registres et leurs temporalités

Par Michel LALLEMENT
Lise-CNRS, Cnam (Paris)

 

Les mutations du travail contemporain peuvent être lues au croisement de trois temporalités différentes : celle de court terme qui est principalement affectée aujourd’hui par la révolution numérique, celle, de moyen terme, que caractérisent les stratégies de reconfiguration post-taylorienne de l’organisation du travail et, enfin, celle de plus long terme, qui questionne la pertinence des catégories que nous mobilisons pour appréhender les activités réputées productives. En s’entrechoquant, les trois registres de changement liés à ces trois temporalités précipitent des transformations de fond dans nos façons de travailler et de considérer le travail aujourd’hui.

 

Retour au sommaire


November 2016 - The industry of the future

Changes in work on three time scales

Michel Lallement,
Lise-CNRS, CNAM (Paris)

 

Changes in the contemporary world of work can be interpreted in relation to three time scales: the short term with, at present, the brunt of the digital revolution; the midterm defined by strategies for a post-Taylorist reconfiguration of the way of organizing work; and the long term with questions about the relevance of the categories we use to understand so-called “productive” activities. The clash between these three scales has set off deep changes in our ways of working and perceiving work.

 

Retour au sommaire


November 2016 - Die Industrie der Zukunft

Die Veränderungen der Arbeitswelt : ihre Modalitäten und ihre Zeitlichkeiten

Michel LALLEMENT,
Lise-CNRS, Cnam (Paris)

 

Die Veränderungen der gegenwärtigen Arbeitswelt können im Fokus von drei unterschiedlichen Zeitlichkeiten gelesen werden : der kurzfristigen, die hauptsächlich von der digitalen Revolution betroffen ist ; der mittelfristigen, die von den Strategien der post-tayloristischen Rekonfiguration der Arbeitsorganisation geprägt ist und schließlich der langfristigen, die die Pertinenz der Kategorien in Frage stellt, die wir mobilisieren, um die als produktiv geltenden Tätigkeiten zu erfassen. Berühren sich diese drei Modalitäten, die mit diesen drei Zeitlichkeiten zusammenhängen, so beschleunigen sie tief greifende Wandlungen in der Arbeitsweise und in der Auffassung von Arbeit.

 

Retour au sommaire


Noviembre 2016 - La industria del futur

Los cambios del trabajo, sus registros y sus momentos

Michel Lallement,
Lise-CNRS, Cnam (París).

 

Los cambios del trabajo contemporáneo pueden analizarse a la luz de tres momentos diferentes: a corto plazo, principalmente afectado por la revolución digital; a mediano plazo, caracterizado por las estrategias de reorganización post-tayloristas de la organización del trabajo y, finalmente, a largo plazo, cuando se cuestiona la importancia de las categorías que entran en juego para entender las actividades consideradas como productivas. Cuando se sobreponen, los tres registros de cambio relacionados con estos tres momentos aceleran las transformaciones profundas en nuestras formas actuales de trabajar y considerar el trabajo.

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr