La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2021
2020
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Responsabilité et Environnement - N° 100 - Octobre 2020 - La biodiversité entre urgences et complexité

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 101 - Janvier 2021 - L’enseignement et la formation dans la transition écologique et sociétale

Quatre familles de compétences pour la transformation écologique et sociale

Par Gérald MAJOU DE LA DEBUTRIE
Chargé de mission Développement durable et responsabilité sociétale, vie étudiante et politique régio­nale à la Conférence des grandes écoles (CGE)

 

La transformation écologique et sociale des sociétés humaines, notamment de leur modèle occidental, est un impératif vital au regard des changements anthropiques majeurs qui affectent le climat et la biodiversité. L’approche par les compétences est une réponse éducative puissante à cet enjeu à condition de ne pas en servir une version étriquée, utilitariste et prétendue dépourvue de tout système de valeurs. Ces compétences doivent permettre d’agir individuellement, mais surtout collectivement en humains parmi les non-humains, en citoyens et en professionnels responsables. Elles mobilisent une éthique impliquant le respect du vivant dans sa diversité, ainsi que les désirs et les peurs qui orientent nos actes, permettent de comprendre, de ressentir les connexions aux « Autres », d’accepter nos limites et de connaître celles de notre planète. Agir avec force et collectivement, selon des réponses technologiques ou non, sera alors à la mesure des responsabilités prises et du récit futuriste inventé.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 101 - January 2021 - Education and training for the environmental and societal transition

Four families of “competences” for the socioe­cological transformation

 

Gérald Majou de la Debutrie,
special advisor on sustainable development and societal responsibility, Conférence des Grandes Écoles (CGE)

 

The socioecological transformation of human societies, in particular of their Western model, is a vital requirement given the major anthropic changes now affecting the climate and biodiversity. A ‟competence-based” approach is a powerful educational response to this situation under condition that a narrow, utilitarian version that claims to be “value-free” not be adopted. These ‟competences” should enable us to undertake actions individually and especially collectively as human beings living among nonhumans, as responsible citizens and professionals. They imply an ethics that respects life in all its diversity and takes into account the desires and fears that orient our actions. We thus come to understand and feel our relatedness to ‟others”, to accept our limits and recognize our planet’s limitations. Forceful, collective actions, whether technological or not, are the way to assume responsibilities on par with the invented futuristic narrative.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr