La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 88 - Octobre 2017 - Quel financement efficace des Objectifs de Développement Durable (ODD) ?

L'atteinte des Objectifs de développement durable : les solutions proposées par la Banque mondiale

Par Hervé de VILLEROCHÉ
Administrateur pour la France au Fonds monétaire international et à la Banque mondiale
et
Cécile POT
Conseillère de l'Administrateur pour la France, groupe Banque mondiale et Fonds monétaire international

 

L’architecture du financement du développement est aujourd’hui largement dominée par les flux de capitaux privés, l’aide publique étant à elle seule clairement insuffisante pour répondre aux besoins des pays en développement. Il est donc indispensable, pour des bailleurs de fonds multilatéraux comme la Banque mondiale, de créer des opportunités d’investissement afin de mobiliser les financements domestiques publics et privés. En réponse à ces défis, la Banque a fait évoluer son rôle et ses modalités d’intervention en favorisant l’émergence de nouveaux marchés dans les pays pauvres, en atténuant les risques associés aux investissements dans les pays en développement et en optimisant l’usage des ressources concessionnelles pour minimiser la dette publique de ses clients. En lien avec les Objectifs de développement durable de l’ONU, la Banque mondiale articule son action autour de deux objectifs (éradiquer l’extrême pauvreté et diminuer les inégalités) et de trois grands piliers (une croissance économique durable et inclusive, le développement humain et la résilience aux chocs et aux menaces globales). Dans le cadre de l’Accord de Paris sur le climat (du 22 avril 2016), elle a d’ores et déjà intégré la composante climatique dans l’ensemble de ses politiques de développement. Afin de maximiser l’impact de son intervention, elle dispose d’une palette d’instruments financiers qui se répartissent entre quatre institutions (dont elle cherche à optimiser la capacité d’engagement) qui collaborent entre elles afin de créer des conditions propices au développement.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 88 - October 2017 - How to finance the UN’s sustainable development goals?

Reaching the UN’s sustainable development goals: The World Bank’s proposals

Hervé de Villeroché,
administrator for France at the International Monetary Fund and the World Bank;
and
Cécile Pot,
advisor to the administrator for France at the International Monetary Fund and the World Bank

 

Private capital flows dominate the system for financing development; public aid clearly does not meet up to developing countries’ needs. Multilateral sponsors, such as the World Bank, must, therefore, create investment opportunities for domestic, private and public, financing. The World Bank has changed its role and interventions so as to favor the emergence of new markets in poor countries, attenuate the risks associated with investments in developing lands and optimize the use of concessional resources with the aim of minimizing the public debt of its borrowers. The Bank is orienting its actions toward two of the UN’s sustainable development goals (eradicate extreme poverty and reduce inequality) and three major pillars (sustainable, inclusive economic growth; human development; and resilience to global shocks and menaces). With respect to the Paris Climate Agreement of 22 April 2016, the World Bank has already taken account of the climate in all its development policies. To maximize the effectiveness of its interventions, it has distributed a small toolkit of financial instruments for optimizing the commitments made by four institutions that work together to create conditions conducive to development.

 

Retour au sommaire


N° 87 - Octubre 2017 - ¿Cómo financiar eficazmente los objetivos de desarrollo sostenible (ODS)?

Soluciones propuestas por el Banco Mundial para alcanzar los objetivos de desarrollo sostenible

Hervé de Villeroché,
Administrador para Francia del Fondo Monetario Internacional y del Banco Mundial,
y
Cécile Pot,
Consejera del Administrador para Francia, grupo Banco Mundial y Fondo Monetario Internacional

 

Actualmente la arquitectura de la financiación del desarrollo está ampliamente dominada por los flujos de capitales privados, ya que la ayuda pública, por sí sola, no basta para satisfacer las necesidades de los países en desarrollo. Por ello, es indispensable que los organismos de financiación multilaterales, como el Banco Mundial, creen oportunidades de inversión para movilizar la financiación local, pública y privada. En respuesta a estos desafíos, el Banco ha hecho evolucionar su rol y sus modalidades de intervención, fomentando la aparición de nuevos mercados en los países pobres, reduciendo los riesgos asociados a las inversiones en los países en desarrollo y optimizando el uso de recursos concesionales para reducir la deuda pública de sus clientes.
En relación con los objetivos de desarrollo sostenible de las Naciones Unidas, el Banco Mundial opera teniendo en mente dos objetivos (erradicar la extrema pobreza y disminuir las desigualdades) y tres grandes pilares (un crecimiento económico sostenible e incluyente, el desarrollo humano y la resistencia a choques y amenazas globales). Dentro del marco del Acuerdo de París sobre el Clima (del 22 de abril de 2016), el Banco ha integrado ya el componente del clima en sus políticas de desarrollo. Con el fin de aumentar el impacto de su intervención, el Banco Mundial dispone de una gama de instrumentos financieros repartidos en cuatro instituciones (cuya capacidad de acción debe desarrollarse) que colaboran entre sí para crear las condiciones propicias para el desarrollo.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr