La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1978

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 87 - Juillet 2017 - Transition numérique et transition écologique

Le point de vue d’une ONG environnementale

 

Par Morgane CRÉACH
Directrice du Réseau Action Climat France (RAC-F)

 

Les liens entre transition numérique et transition écologique, au-delà d’illustrations positives, sont loin d’être naturels. Non seulement la transition numérique a un impact important sur l’environnement, mais, en outre, les usages et les nouvelles manières de faire qu’elle engendre sont loin d’être tous orientés vers une plus grande protection de la planète. Cela tient à une raison simple : ce n’est pas là sa vocation première.
Pour autant, doit-on continuer de penser ces deux transitions parallèlement ?
La révolution de nos modes de production  et de consommation  d’énergie et de nos modes de déplacement pourra-t-elle passer outre le soutien de certaines innovations, si l’on souhaite qu’elle s’accomplisse à un niveau et à un rythme suffisants pour nous mettre à l’abri d’un dérèglement climatique irréversible ?
Loin de représenter l’unique instrument sur lequel la transformation écologique de nos sociétés doive se fonder, la transition numérique a cependant, sous certaines conditions, un rôle à jouer.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 87 - July 2017 - The digital and environmental transitions

An environmental NGO’s viewpoint

 

Morgane Créach,
director of Réseau Action Climat France (RAC-F)

 

Beyond positive examples, the relations between the digital and environmental transitions are far from natural. Not only does the digital transition have a major impact on the environment, but also many of the new uses and practices resulting from it fall far short of a better conservation of our planet. The reason is simple: that is not the reason for being of digital technology. Should we continue thinking about these two transitions separately? Might certain innovations not be necessary for a revolution in the production and consumption of energy and in the means of transportation ‒ especially if this revolution is to be conducted at a level and pace sufficient for shielding us from irreversible climate changes? Far from being the only instrument for the environmental transition, the digital transition has a role to play under certain conditions…

 

Retour au sommaire


N° 87 - Julio 2017 - Transición digital y transición ecológica

El punto de vista de una ONG ambiental

 

Morgane Créach,
Directora de la Red Acción Clima Francia (RAC-F)

 

Los vínculos entre transición digital y transición ecológica, más allá de ilustraciones positivas, no parecen ser muy naturales. No sólo la transición digital tiene un impacto importante sobre el medio ambiente, sino que también los usos y las nuevas maneras de “hacer” que genera están lejos de orientarse hacia una mayor protección del planeta. La razón es muy sencilla, ésta no es su vocación primera.
Sin embargo, ¿se debe seguir considerando estas dos transiciones en paralelo?
La revolución de nuestros modos de producción y consumo de energía y de nuestros modos de transporte ¿podrá dejar de lado el beneficio de algunas innovaciones, si se desea que se realicen a un nivel y a un ritmo suficiente para ponernos a salvo de una alteración climática irreversible?
Sin que sea el único instrumento en el que la transformación ecológica de nuestras sociedades debe basarse, la transición digital debe, bajo ciertas condiciones, desempeñar un papel crucial.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr