La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1978

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Sommaire en anglais
Sommaire en espagnol
Télécharger gratuitement
la revue complète
 

N° 85 - Janvier 2017 - Les minerais sous-marins : protéger les écosystèmes,  exploiter les ressources

Quels sont aujourd’hui les atouts de la filière française de prospection et d’exploitation minières des grands fonds marins ?

Par Francis VALLAT
Président fondateur du Cluster Maritime Français et président de l’association « SOS Méditerranée »

 

Les richesses minérales des grands fonds marins sont une chance pour l’humanité, sous réserve de protéger l’environnement. Il s’agit d’un domaine où la France a de sérieux atouts : une économie maritime dynamique, une industrie dense et diversifiée (de grands groupes, mais aussi des PME et TPE), des capacités de recherche adaptées, des champions reconnus comme étant parmi les meilleurs du monde pour chaque étape, de l’exploration à la production, et, enfin, un État qui semble se réveiller et réaliser que le pays a une chance de voir émerger une filière industrielle majeure comparable à la filière nucléaire ou aéronautique. Mais elle souffre aussi de handicaps, notamment un État exsangue et qui bouge lentement, et une Europe confuse et contradictoire mesurant mal les moyens à mettre en œuvre. Deux des pays les plus actifs dans ce domaine se sont rapprochés des professionnels français, l’Allemagne et le Japon. Le choix de notre industrie est fait : il nous faut avancer avec l’Allemagne, avec laquelle de premiers pas ont été accomplis.

 

Télécharger gratuitement l'article

 

Retour au sommaire


N° 85 - January 2017 - Undersea minerals: Protecting the ecosystems, mining the resources

What are French industry’s strong points for deep-sea mining?

Francis Vallat,
founding president of Cluster Maritime Français and president of the association SOS Méditerranée

 

Deep-sea mineral wealth is an opportunity for humanity under condition that the environment be protected. France has considerable advantages in this domain: a dynamic maritime economy, a dense and diversified industry (big groups as well as small and midsized firms), an adapted research facilities, champions recognized among the best in the world for each stage in the mining process (from exploration to production), and a government that is apparently realizing that the country is lucky to see a major branch of industry emerging, comparable to the nuclear industry or aeronautics. However France also has handicaps: an anemic, slow-moving government and a confused, contradictory Europe that seems poorly equipped to gauge the means needed. Two of the most active countries (Germany and Japan) in this domain have contacted French professionals. The choice has been made for industry: we must advance with Germany, since we have already taken the first steps together.

 

Retour au sommaire


N° 85 - enero 2017 - Minerales submarinos, ¿cómo proteger los ecosistemas y explotar los recursos?

¿Cuáles son los puntos fuertes del sector francés en materia de explotación de las riquezas minerales de los fondos marinos?

Francis Vallat,
Presidente fundador del Cluster marítimo francés, Presidente de la asociación "SOS Mediterráneo".

 

Las riquezas minerales de los fondos marinos son una oportunidad para la humanidad, siempre y cuando se proteja el medioambiente. Se trata de un ámbito en el que Francia tiene serias ventajas: una economía marítima dinámica, una industria densa y diversificada (grandes grupos, pero también PYMES y microempresas), capacidades de realizar investigaciones adecuadas, campeones que forman parte de los mejores del mundo para cada etapa, desde la exploración hasta la producción, y, por último, un Estado que parece despertarse y darse cuenta de que el país tiene la oportunidad de que surja un sector industrial importante comparable al sector nuclear o aeronáutico. Ahora bien, sufre también de desventajas, entre otras, un Estado debilitado, que se mueve lentamente, y una Unión Europa confusa y contradictoria que no sabe calcular los medios que se deben destinar.
Dos de los países más activos en este campo, Alemania y Japón, han hecho alianzas con varios profesionales de Francia. Ahora que la industria francesa ha sido escogida, es nuestro deber avanzar con Alemania, con la cual hemos dado los primeros pasos.

 

Retour au sommaire

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr