La série Responsabilité & Environnement publie trimestriellement des dossiers thématiques sur des sujets concernant les risques, le développement durable ainsi que l’énergie et les matières premières. Piloté par un spécialiste du secteur sous l’égide du Comité de rédaction de la série, chaque dossier présente une large gamme de points de vue complémentaires, en faisant appel à des auteurs issus à la fois de l’enseignement et de la recherche, de l’entreprise, de l’administration ainsi que du monde politique et associatif.
Voir la gouvernance de la série

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2016
2015
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2016
2015
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2016
2015
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2016
2015

Toutes les années

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2016
Toutes les années
   
Numéros anciens des Annales des Mines 1794-1914

 

         
 
 

N° 80 - Octobre 2015 - Changer avec le climat

Coordonné par Pierre COUVEINHES


Voir le sommaire complet du numéro et les résumés des articles

 


Editorial par Pierre COUVEINHES,

Rédacteur en Chef des Annales des Mines

 

Alors que Paris s’apprête à accueillir la COP21, ce numéro de Responsabilité & Environnement est le second consacré cette année aux questions climatiques, après celui de janvier, qui s’attachait principalement à analyser la dynamique des négociations et les stratégies des différents acteurs. Cette fois, le numéro s’intéresse aux solutions concrètes qui peuvent être apportées au changement climatique, en s’appuyant sur une journée d’étude qui s’est tenue dans les locaux du ministère de l’Économie, à Bercy, le 30 juin dernier...
Lire la suite


Avant-propos par Maud H. DEVÈS

chercheure à Sciences Po et à l’Institut de physique du globe de Paris, secrétaire du conseil scientifique de l’AFPCN

 

La 21ème édition de la Conférence des Parties (COP21) se tiendra sur le site de Paris-Le Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015. Les « Parties » appelées à se réunir sont les pays ayant ratifié la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), c’est-à-dire, à ce jour, la quasi-totalité des pays du monde. En tant que pays d’accueil, la France présidera aux négociations. L’objectif affiché est d’aboutir à un accord international ambitieux permettant de limiter l’augmentation de la température moyenne globale à 2°C à l’échéance 2100. Cependant, la plupart des observateurs s’accordent à dire qu’étant donné les contingences politiques, économiques et sociales, et en l’état actuel des connaissances scientifiques, le non dépassement de cette limite des 2°C sera extrêmement difficile à respecter...

Lire la suite

 

 
 
 
 
 

N° 79 - Juillet 2015 -
L'environnement, avec ou contre les inégalités sociales ?

Coordonné par Dominique DRON et André-Jean GUÉRIN


Voir le sommaire complet du numéro et les résumés des articles

 


Editorial par Dominique DRON,

(CGE)

et

André-Jean GUÉRIN,

(CESE)

 

Les relations entre inégalités sociales et environnementales peuvent s’examiner au moins de deux points de vue.

D’une part, la consommation des ressources environnementales, avec son cortège de pollutions et d’artificialisations, est souvent présentée comme la rançon de l’enrichissement d’une société. Mais, en fait, il y a souvent association entre les difficultés sociales d’une population et la non-qualité environnementale de ses conditions de vie, avec d’éventuelles conséquences sanitaires ; ce thème est connu depuis plusieurs années, au moins depuis la publication commune des associations d’environnement et de développement pour le Sommet de la Terre tenu à Johannesburg en 2012, dix ans après le premier sommet de la Terre organisé par les Nations-Unies à Rio de Janeiro. Ainsi, la dégradation d’une ressource environnementale peut aboutir à une dégradation économique et sociale. Lire la suite

 

 
 
 
 
 

N° 78 - Avril 2015 -
L'industrie française et la politique énergétique

Coordonné par Jean-Pierre CLAMADIEU et Christophe SCHRAMM


Voir le sommaire complet du numéro et les résumés des articles

 


Avant-propos par Emmanuel MACRON,

Ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique

 

Accélérer la transition écologique : nous n’avons plus le choix et nous n’avons plus le temps. Sans attendre, il nous revient de mieux produire, « de telle sorte que nos actions soient compatibles avec la permanence d’une vie humaine authentique sur la Terre », comme l’exigeait déjà, il y a 35 ans, le philosophe allemand Hans Jonas.

Dans ce domaine, la France a la responsabilité d’être aux avant-postes et de montrer l’exemple. Mais nous nous devons également d’être réalistes et lucides, afin de ne pénaliser ni notre industrie, ni nos entreprises face à la concurrence internationale. C’est pour atteindre cet équilibre entre impératif écologique et exigence économique que le gouvernement se bat sur cinq fronts.

Lire la suite


Introduction par Jean-Pierre CLAMADIEU,

CEO de Solvay, Président du Conseil européen de l’industrie chimique (CEFIC), Président du groupe de travail Énergie-climat de l’AFEP, Membre du comité exécutif du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD)

 

Je me réjouis de vous présenter ce numéro de Responsabilité et environnement dédié à l’industrie française et à la politique énergétique. Ce thème est d’une actualité particulière en cette période de bouleversements profonds des scenarii énergétiques, et d’incertitudes quant au contenu de l'accord attendu à l’issue des négociations climatiques en cours qui se concluront en décembre 2015 à Paris.

 

 
 
 
 
 

N° 77 - Janvier 2015 -
Quel accord international sur le climat en 2015 ?

Coordonné par Richard LAVERGNE,


Voir le sommaire complet du numéro et les résumés des articles

 


Avant-propos par Laurence TUBIANA,

Ambassadrice chargée des négociations sur le changement climatique, représentante spéciale pour la Conférence Paris Climat 2015

 

La Conférence de Lima passée, nous sommes désormais à moins d’un an du plus grand évènement diplomatique jamais organisé en France : la 21ème Conférence des Parties à la Convention climat des Nations Unies, connue plus simplement sous le nom de « COP21 », et encore plus simplement sous le surnom de « Paris Climat 2015 ».
Qu’une des revues parmi les plus anciennes - et les plus respectées - consacrées à la science, à la technique et à l’économie choisisse de consacrer un numéro entier aux négociations climatiques est en soi une preuve de l’importance de cette conférence historique.
Lire la suite


Introduction par Richard LAVERGNE,

Conseiller du Directeur général de l’Énergie et du Climat et Conseiller « Énergie-Climat » du Commissaire général au Développement durable, ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

 

La lutte contre le changement climatique d’origine anthropique occupe désormais beaucoup de place dans les médias et dans les discours politiques. Les scientifiques réunis au sein du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat - IPCC, en anglais) multiplient les alertes sur l’urgence de prendre des mesures au niveau de la Planète. Les diplomates et les experts se réunissent sans relâche sur ce sujet, avec des points d’orgue réunissant des milliers de personnes, en décembre de chaque année, dans des « Conférences des Parties » (COP, selon l’acronyme anglais) qui se tiennent dans tous les continents. Une telle mobilisation de la communauté internationale sur des sujets environnementaux a déjà été réalisée avec succès par le passé, par exemple contre les « pluies acides » ou le « trou d’ozone ». Mais le changement climatique est une problématique nettement plus complexe, car la combustion d’énergies fossiles (qui est à l’origine des deux tiers des émissions mondiales de gaz à effet de serre) reste - et restera encore pour longtemps - un facteur essentiel de développement économique. Lire la suite

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr

05-re-resum-FR-AN-AL-ES-octobre-2013