La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'HCERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Gérer et Comprendre - N° 141 - Septembre 2020

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

N° 141 - Septembre 2020

 

La rationalisation du travail d’ingénieur d’études dans les organisations publiques

Par Lambert LANOË
Laboratoire d’économie et de Management Nantes-Atlantique
Université de Nantes

 

Depuis le développement des sociétés industrielles, les ingénieurs se sont trouvés en position d’objectiver le travail des autres catégories de travailleurs. En ce sens, l’avènement de l’Organisation Scientifique du Travail a consacré leur rôle au sein des entreprises. Toutefois, les nombreuses mutations et projets de rationalisation qui se sont immiscés dans nos grandes organisations publiques sont à l’origine d’une profonde complexification du travail d’ingénieur. En effet, l’évolution historique introduite par la division sociale du travail à travers le taylorisme, dont les ingénieurs ont été des acteurs éminemment déterminants, a fini par les affecter à leur tour. On peut voir ici une certaine application du darwinisme où les ingénieurs originels, qui objectivaient le travail des autres employés, voient désormais leur propre travail objectivé par les gestionnaires et leurs machines.

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 141 - september 2020

Rationalizing the work of engineers in public organizations

 

Lambert Lanoë.

 

Since the development of industrial society, engineers have been in the position of “objectifying” the work of other categories of employees. In this sense, scientific management gave them a special position in firms. However, the many changes and plans for rationalization that have been introduced in large public organizations have made engineering more complex. The historical trend stemming from the Taylorist division of labor, in which engineers were leading actors, is finally, in turn, affecting them. This can be interpreted as an application of Darwinism: the engineers, who originally objectified the work of other employees, are now seeing their own work being objectified by managers and machines.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr