La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 

   linkedin

Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2019
2018
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2019
2018
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2019
2018
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2019
2018
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2019
2018

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2019
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

gc137

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

N° 137 - Septembre 2019

Quatre stratégies d’entreprises face aux plateformes numériques triomphantes 

Par Christophe DESHAYES
Digital Matters  / École de Paris du management

 

Menacées de disparition par une « ubérisation » présentée comme inéluctable, toutes les entreprises sont sommées d’accélérer leur transformation numérique. En étudiant les récits détaillés d’une vingtaine d’entreprises et organisations françaises affichant un certain avancement dans leur transformation numérique, il ressort que les théories des modes managériales ne suffisent pas à expliquer un phénomène qui s’avère plus profond.  Les stratégies élaborées et mises en œuvre par ces entreprises sont plus singulières et plus fouillées que les vagues recommandations stratégiques avancées par les spécialistes. La grande peur de l’ubérisation est même remise en question par les faits puisqu’il est démontré qu’il est possible de survivre à Uber, Airbnb, Booking et même Amazon soit en les affrontant frontalement (même tardivement), soit en les évitant, soit en négociant avec elles, ou encore en devenant leur vassaux.  Un tel retour du travail stratégique approfondi dans les entreprises signerait une rupture avec les stratégies rudimentaires et très mimétiques qui ont prévalu pendant les deux décennies de la mondialisation.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 137 - september 2019

Four corporate strategies for coping with triumphant digital platforms

 

Christophe Deshayes,
Digital Matters, École de Paris du Management.

 

Menaced with extinction as a result of a presumably inevitable “uberization”, firms have to speed up their digital transformation. This detailed study of approximately twenty French firms and organizations that have advanced toward this transformation shows that theories based on managerial methods do not suffice to explain such a deep trend. The strategies worked out and applied by these firms are much more specific and thorough than specialists’ vague strategic recommendations. The facts of these cases even lead us to question whether the scare of uberization is a valid explanation, since it is, as shown, possible to survive from Uber, Airbnb, Booking and even Amazon. Various strategies can be adopted: confront these platforms head-on (even belatedly), avoid them, negotiate with them or become their vassals. Returning to the work of drafting an in-depth corporate strategy would signal a break with the rudimentary, mimetic strategies that prevailed during the past two decades of globalization.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr