La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2018
2017
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2018
2017
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2018
2017
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2018
 

La Gazette de la société

et des techniques

2018
2017

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2018
Toutes les années
 

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro

 

 

N° 132 - Juin 2018

La négociation collective sur l’égalité professionnelle : une négociation intégrative ?

Par Clotilde CORON
Université Paris 1, GREGOR (IAE Paris, EA2474)
et
Frédérique PIGEYRE
Université Paris-Est Créteil, Institut de Recherche en Gestion (IRG, EA 2354)

 

La négociation d’accords d’entreprise en France, pierre angulaire du dialogue social, a fait l’objet de nombreuses recherches. Pourtant, peu d’entre elles abordent la question du processus de négociation d’un accord d’entreprise sur l’égalité professionnelle, négociation pourtant obligatoire depuis la loi Génisson de 2001. Or, cette thématique présente des spécificités (entre autres, la transversalité du sujet au travers de différents domaines de ressources humaines et le poids du cadre légal) qui peuvent influer sur le processus de négociation. Dans l’optique d’éclairer cette question, notre travail cherche à identifier les spécificités de la négociation sur l’égalité professionnelle. Notamment, la définition de la thématique de négociation (l’égalité professionnelle) s’impose dans la négociation ; la transversalité de la thématique au travers de différents processus (recrutement, rémunération, promotion, entre autres) a de fortes incidences sur les marges de manœuvre des négociateurs et sur le rôle des syndicats vis-à-vis de la direction ; enfin, le cadre légal relativement fourni, qui attache une grande importance aux indicateurs chiffrés, peut inciter à définir dans l’accord des engagements chiffrés parfois inatteignables. Finalement, la négociation illustre bien le registre intégratif, pourtant peu caractéristique du « dialogue social à la française ».

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 132 - June 2018

Collective bargaining on occupational equality: Integrative negotiations?

 

Clotilde Coron,
Paris 1 University, GREGOR (IAE Paris, EA2474),
&
Frédérique Pigeyre,
Paris-Est Créteil University, Institut de Recherche en Gestion (IRG, EA2354)

 

Many research studies have concentrated on the negotiation of company-level agreements in France, a cornerstone of what is called the “social dialog”. However few of them deal with the negotiation of agreements on  a point that the Génisson Act of 2001 made compulsory, namely occupational equality. Cutting  across several fields of human resources and carrying legal weight, specific aspects of this theme affect the bargaining process. How does the definition of this issue affect negotiations? Since it runs through several processes (recruitment, pay, promotions…), it has an impact on both the room for negotiators to maneuver and the role of labor unions toward management. The many legal requirements that hinge on statistical indicators risk leading to agreements with statistical engagements that might not lie within reach. These negotiations clearly shed light on the integrative aspect of occupational equality, which is not very characteristic of a “social dialog French-style”

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr