La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1941
  - Mémoires
  - Partie administrative

 

 

         
 

 

 

 

N° 127 - Mars 2017

Quelles stratégies pour les sous-traitants face aux reconfigurations des chaînes de valeur ? Le cas de la joaillerie en France

Par Colette DEPEYRE
Maître de conférences à l’Université Paris-Dauphine, PSL Research University, CNRS, UMR [7088], DRM
Emmanuelle RIGAUD
Professeur à NEOMA Business School et chercheur associé i3-CRG École polytechnique-CNRS-Université Paris Saclay
et
Fabien SERAIDARIAN
Mazars, chercheur associé i3-CRG École polytechnique-CNRS-Université Paris Saclay

 

La reconfiguration des chaînes de valeur est souvent rythmée par des acteurs cherchant à dominer le processus de création de valeur. Mais qu’en est-il pour les acteurs qui sont en situation de plus grande dépendance au sein de la chaîne de valeur ? Quelles stratégies peuvent guider leur repositionnement ? Dans cet article, nous nous intéresserons, en particulier, aux trajectoires d’adaptation des sous-traitants français dans le secteur de la joaillerie, le secteur du luxe étant marqué par une évolution des activités qui vient interroger le positionnement des différents acteurs sur la chaîne de valeur. Les sous-traitants font face à une série de tensions organisationnelles et stratégiques. Quatre trajectoires types d’adaptation sont identifiées en fonction du périmètre d’action des sous-traitants joailliers, de leur degré d’autonomie, de la nature de leur relation avec les donneurs d’ordres et de leurs savoir-faire : la sauvegarde, la spécialisation, la coopération et la coopétition. Elles donnent à voir une diversité de solutions stratégiques, là où les représentations auraient pu se figer.

Retour au sommaire


N° 127 - March 2017

What strategies for subcontractors faced with a reconfigured value chain? The jewelry business in France

Colette Depeyre,
senior lecturer Université Paris-Dauphine, PSL Research University, CNRS, UMR 7088, DRM;
Emmanuelle Rigaud,
professor, NEOMA Business School, and associate researcher, i3-CRG École Polytechnique-CNRS-Université Paris Saclay;
and
Fabien Seraidarian,
Mazars, associate researcher, i3-CRG École Polytechnique-CNRS-Université Paris Saclay.

 

Actions from players who are trying to dominate the process of value creation often punctuate the revamping of the value chain in an industry. But what about businesses in a much more subordinate position in the chain? What strategies guide how they reposition themselves in the market? The patterns whereby French subcontractors in the jewelry business have adapted are described. As changes in the luxury goods business are forcing them to raise questions about their position in this value chain, subcontractors must cope with a series of organizational and strategic tensions. As a function of their range of action, degree of autonomy, know-how and the nature of their relations with contractors, four patterns of adaptation have been identified: safeguarding, specializing, cooperating and “coopetiting”. They evince a diversity of strategic options in situations where ideas might have become fixated.

Retour au sommaire

 


N° 126 - marzo 2017

¿Qué estrategias pueden adoptar los subcontratistas frente a la restructuración de las cadenas de valor? El caso del sector de la joyería francesa

Colette Depeyre,
Catedrática de la Universidad París-Dauphine, PSL Research University, CNRS, UMR [7088], DRM,
Emmanuelle Rigaud,
Profesora de NEOMA Business School e Investigadora asociada i3-CRG École Polytechnique-CNRS-Universidad de París Saclay,
y
Fabien Seraidarian,
Mazars, Investigador Asociado i3-CRG École Polytechnique-CNRS-Universidad de París Saclay

 

Frecuentemente, la restructuración de las cadenas de valor está controlada por los actores que desean dominar el proceso de creación de valor. Ahora bien, ¿qué sucede con los actores de la cadena de valor cuya dependencia es mayor? ¿Qué estrategias pueden orientar su posición? En este artículo se analizan, en particular, los tipos de adaptación de los subcontratistas franceses del sector de la joyería, ya que el sector del lujo se caracteriza por una evolución de las actividades que cuestiona el posicionamiento de los diferentes actores de la cadena de valor. Los subcontratistas enfrentan una serie de tensiones organizativas y estratégicas. Se han identificado cuatro trayectorias tipo de adaptación, dependiendo del ámbito de acción de los subcontratistas joyeros, su grado de autonomía, la naturaleza de su relación con los clientes y sus conocimientos técnicos: tradición, especialización, cooperación y coopetencia. Estas trayectorias demuestran una diversidad de soluciones estratégicas en contradicción con las representaciones que parecen fijas.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr