La série Gérer & Comprendre privilégie une approche humaine de l'organisation des entreprises, grâce à des analyses qui ne fondent pas sur les seuls outils de gestion, mais empruntent aussi à la sociologie des moyens de compréhension indispensables aux responsables d'entreprises. Son fonctionnement est celui d’une revue académique à comité de lecture. Elle a été retenue par l'AERES dans son classement des revues en économie et gestion, ainsi que dans celui des revues en sociologie.

 

Voir la composition du Comité de rédaction et la liste des autres relecteurs

Voir les modalités détaillées de sélection des articles et les instructions aux auteurs

 

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2017
2016
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2017
2016
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2017
2016
Toutes les années
 

La Gazette de la société

et des techniques

2017
2016

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2017
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Télécharger gratuitement
la revue complète

 

 

N° 118 - Décembre 2014 - Identités, langages et cultures d’entreprise, la cohésion dans la diversité ?

Les enjeux de l’ethnomarketing dans le secteur bancaire : le cas d&rsqu

o;une banque autrichienne

Par Cornelia CASEAU,
Enseignant-chercheur, Responsable du département Langues et Cultures, CEREN/Chaire Banque Populaire en Microfinance, Groupe ESC Dijon Bourgogne
Et
Mihaela BONESCU,
Enseignant-chercheur, LESSAC, Groupe ESC Dijon Bourgogne et CIMEOS EA 4177/ÉQUIPE 3S, Université de Bourgogne

 

Le groupe bancaire Raiffeisen  de Basse Autriche et de Vienne est en train de construire, et même de conduire et de valoriser, une politique active de développement et de fidélisation auprès d’une clientèle d’immigrés originaires de Turquie et de l’ex-Yougoslavie. Son activité et sa communication mettent l’accent sur son engagement en faveur de l’intégration des immigrés. En partant de la problématique propre à l’ethnobanking, nous proposons ici une étude du discours identitaire déployé par la banque régionale de la capitale autrichienne. L’analyse de sa communication écrite (rapports d’activité, publications diverses, sites Internet) sera complétée par une étude qualitative menée auprès de ses managers et de ses responsables. L’ambition de notre article est de montrer comment une banque peut nourrir et communiquer un positionnement différenciant à travers un discours global cohérent et en phase avec les enjeux du marketing ethnique dans le domaine bancaire.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 118 - December 2014 - Identities, languages et corporate cultures: Cohesion in diversity?

“Ethnomarketing” issues in an Austrian bank

Cornelia Caseau,
research professor, head of the Department of Languages and Cultures (CEREN/Chaire Banque Populaire en Microfinance, Groupe ESC Dijon Bourgogne),
and
Mihaela Bonescu,
research professor (LESSAC, Groupe ESC Dijon Bourgogne and CIMEOS EA 4177/Équipe 3S, University of Burgundy)

 

The Raiffeisen banking group of Lower Austria and Vienna is drafting — and even conducting and promoting — a policy for developing a loyal customer base among immigrants from Turkey and the lands of former Yugoslavia. Its communications and activities focus on the bank’s commitment in favor of integrating immigrants. Taking “ethnobanking” as a starting point, this article studies the discourse that the regional bank of Vienna has used to refer to senses of identity. The analysis of its written communications (activity reports, websites, miscellaneous publications) is completed with a qualitative survey of managers and white-collars. How can a bank foster a differentiating position through a coherent global discourse in phase with “ethomarketing”?

Retour au sommaire


N° 118 - Dezember 2014 - Unternehmensidentitäten, - sprachen und - kulturen, Zusammenhalt in der  Vielfalt ?

Die Herausforderungen des Ethnomarketings im Bankensektor : die Strategie einer österreichischen Bank

Cornelia Caseau,
Lehrkraft und Forscherin, Verantwortliche der Abteilung für Sprachen und Kulturen, CEREN/Chaire Banque Populaire en Microfinance, Groupe ESC Dijon Bourgogne,
und
Mihaela Bonescu,
Lehrkraft und Forscherin, LESSAC, Groupe ESC Dijon Bourgogne und CIMEOS EA 4177/Équipe 3S, Université de Bourgogne

 

Die Raiffeisenlandesbank Niederösterreich-Wien ist gegenwärtig mit der Entwicklung, und bereits mit der Durchführung und Valorisierung einer aktiven Politik der Schaffung einer Stammkundschaft befasst, die sich an Immigranten wendet, die aus der Türkei und aus Ex-Jugoslawien stammen.Die Unternehmenskommunikation der Bank misst dem Engagement für die Integration der Einwanderer hohe Bedeutung bei.
Wir gehen von der Problematik aus, die dem Ethnobanking inhärent ist, und befassen uns mit dem Identitätsdiskurs, dem sich die Landesbank der österreichischen Hauptstadt verschrieben hat. Die Analyse der schriftlichen Unternehmens- kommunikation  (Tätigkeitsberichte, verschiedene Veröffentlichungen, Webseiten) wird von einer qualitativen Studie über das sprachliche Handeln von Managern und Verantwortlichen ergänzt. Der Ehrgeiz unseres Artikels ist es, zu zeigen, wie eine Bank eine differenzierende Position entwickeln und kommunizieren kann, indem sie einen globalen Diskurs pflegt, der kohärent ist und mit den Anliegen des ethnischen Marketings im Bankensektor im Einklang steht.

Retour au sommaire


N° 118 - Diciembre 2014 - Identidades, lenguajes y culturas empresariales, ¿la cohesión en medio de la diversidad?

Los desafíos del etnomarketing en el sector bancario, el caso de un banco austriaco

Cornelia Caseau,
profesora-investigadora, responsable del departamento Lenguas y Culturas, CEREN/Cátedra banca popular en microfinanzas, Grupo ESC Dijon Bourgogne,
y
Mihaela Bonescu,
Profesora-investigadora, LESSAC, Grupo ESC Dijon Bourgogne y CIMEOS EA 4177/Equipo 3S, Universidad de Bourgogne

 

El grupo bancario Raiffeisen de baja Austria y Viena construye, e incluso valoriza, una política activa de desarrollo y fidelización de una clientela de inmigrantes procedentes de Turquía y ex-Yugoslavia. Su actividad y comunicación hacen hincapié en su compromiso en favor de la integración de los inmigrantes.
Partiendo de la problemática propia al etnobanking, el artículo propone un estudio de los argumentos sobre la identidad utilizados por el banco regional de la capital austriaca. El análisis de su comunicación escrita (informes de actividad, publicaciones diversas, páginas Internet) se complementa con un estudio cualitativo realizado con sus directivos y responsables. La ambición del artículo es mostrar cómo un banco puede alimentar y transmitir una posición diferente a través de una comunicación global coherente y en fase con los retos del marketing étnico del sector bancario.

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr