La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2021
2020
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2021
2020
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online selection
 
Responsabilité & Environnement
2021
2020
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2021
2020
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2021
2020

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2021
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques - N° 15 - Septembre 2021 - Le numérique et la refondation du système électrique

 

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 15 - Septembre 2021 - Le numérique et la refondation du système électrique

L’effacement diffus, métier numérique associant les consommateurs à la transition écologique

Pierre BIVAS

 

La France a vu naître un nouveau métier mobilisant le numérique pour accompagner la transition énergétique : l’effacement diffus. Il s’agit d’installer des boîtiers chez les consommateurs volontaires pour piloter à distance des millions d’appareils électriques en temps réel et ainsi pour chacun, gratuitement, réaliser des économies d’énergie (jusqu’à - 15 %), et tous ensemble participer au pilotage et à la fiabilisation du système électrique.
Techniquement, effacer des consommations évite de produire et d’acheminer l’électricité. Économiquement, cela permet de réduire les coûts pour tous. Et pour le climat, cela évite des émissions de CO2 et facilite l’intégration des renouvelables. Tous les pays développés ouvrent donc leur marché à l’effacement comme une alternative à la production. Mais cette concurrence venue des consommateurs, souhaitée par le politique, n’est pas du goût des producteurs traditionnels qui voudraient parfois la freiner – le temps de s’adapter ?

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 15 - September 2021 - the overhaul of the electricity system

 

Distributed load shedding: Associating consumers with the environ­mental transition

 

Pierre BIVAS

 

A new digital business for electricity was invented in France: involving widespread demand response via aggregation to participate in the electricity wholesale markets is now a solution to both save energy for participating consumers (-15%) and reduce costs for all as well as CO2 emissions, alleviate grids, and facilitate the efficient use of renewable energy.
Smart boxes are installed, free of charge, in homes and offices to connect and monitor simultaneously millions of electrical appliances, and reduce their consumption to match system needs. Because reducing demand is a way to avoid generating electricity, widespread demand response aggregation may participate in wholesale markets as an alternative to generation, thus pushing prices down and benefitting all consumers. Such competition from the demand side, empowering consumers, and supported by policies worldwide, may not always be the traditional generators’ cup of tea – until they get ready and fully endorse climate policies?

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr