La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques -N° 8 - Decembre 2019 - Répondre à la menace cyber

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 8 - Décembre 2019 -  Répondre à la menace cyber

À la poursuite des cybercriminels  

Jacques MARTINON

 

Le cybercriminel a pour caractéristique singulière de s’adapter en temps réel aux évolutions de l’environnement numérique, afin d’en exploiter les failles techniques et de détourner les nouveaux usages légitimes en opportunité d’obfuscation voire d’ingénierie sociale au détriment des victimes. Il bénéficie de plus d’un écosystème criminel en voie de professionnalisation (Cybercrime as a Service) facilitant grandement la logistique et la diversification des cyberattaques, dont les modèles économiques sont parfois extrêmement travaillés (par exemple, les rançongiciels). Symétriquement, les acteurs judiciaires de lutte contre la cybercriminalité doivent adapter rapidement leurs stratégies, méthodes et organisations afin d’améliorer leur efficacité. La France n’a initié véritablement ce mouvement qu’en 2015, dans les suites du rapport de référence sur la cybercriminalité, Protéger les internautes, élaboré sous l’égide du procureur général Marc Robert. Des progrès indéniables ont été réalisés, mais la poursuite de ces efforts est essentielle afin de consacrer un véritable levier judiciaire redouté par les cybercriminels et activable dans le champ de la cyberdéfense.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 8 - December 2019 - Responses to cybermenaces

 

In pursuit of cybercriminals

 

Jacques Martinon

 

What characterizes cybercriminals is their adaptation in real time to changes in the digital environment so as to take advantages of technical flaws and turn legitimate uses into an opportunity for obfuscation or even social engineering to the detriment of their victims. They also benefit from a criminal ecosystem that, by becoming professional (cybercrime as a service), very much facilitates the logistics and diversification of cyberattacks. Some attacks have extremely well-crafted business models (e.g., ransomware). In parallel, judicial authorities must quickly adapt their strategies, methods and organization in order to fight more effectively against cybercriminality. France did not really begin its own adaptation till 2015 following a landmark report on protecting cybernauts from cybercriminality. Despite the undeniable progress, it is necessary to pursue these efforts and hone judicial tools that, dreaded by cybercriminals, can be put to use for the purpose of cyberdefense.

 

Download full article

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr