La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 

   linkedin

 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2020
2019
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2020
2019
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
 
Responsabilité & Environnement
2020
2019
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2020
2019
Toutes les années
 
Financial Regulation
and Governance
Banks
Insurance
Markets
Payments and monetay instruments
International financial
regulation
Fintechs
 

La Gazette de la société

et des techniques

2020
2019

Toutes les années 

 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2020
Toutes les années

 

 

         
 

 

Enjeux numériques -N° 8 - Decembre 2019 - Répondre à la menace cyber

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 8 - Décembre 2019 -  Répondre à la menace cyber

La cybersécurité sort (enfin) de son ghetto technique 

Nicolas ARPAGIAN

 

La consumérisation des outils de piratage a accompagné l’intensification des usages numériques. Dès lors que les technologies de l’information sont de plus en plus utilisées pour créer, valoriser, stocker et partager des données, les capacités de cyberattaques ont suivi la même progression. En se banalisant, ces outils malveillants ont des effets bien au-delà de la communauté des seuls techniciens de l’informatique. Juristes, investisseurs, analystes financiers… : ils sont de plus en plus nombreux à demander des comptes quant au niveau de protection. Cette diffusion dans toutes les strates des organisations publiques et privées s’explique en outre par une dépendance accrue à la disponibilité des données et des systèmes d’informations. Charge ensuite aux consommateurs et aux commanditaires de faire leurs choix de prestataires ou de technologies en prenant en compte, ou pas, les exigences de la cybersécurité... qui génèrent naturellement des coûts et des contraintes supplémentaires. Ces choix techniques doivent être éclairés par les obligations juridiques toujours croissantes, les dépenses nouvelles et les processus induits par une indispensable qualification des informations produites et de ceux qui peuvent y accéder et les manipuler. Une refonte managériale et stratégique qui va donc bien au-delà de la seule mise en conformité à des règles sécuritaires.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 8 - December 2019 - Responses to cybermenaces

 

Cybersecurity (finally) leaves its technical ghetto

 

Nicolas Arpagian

 

Piracy weapons are being commodified like consumer goods as digital technology is more intensely put to use. Once information technology increasingly serves to produce, enhance, store and share data, the risks of cyberattacks increase just as much. By becoming more common, malware of all sorts has effects far beyond the community of computer engineers. Ever more legal experts, investors, financial analysts… are demanding accountancy in matters of protection. Spreading through all layers of private and public organizations, this demand stems from our growing dependency on data and information systems being available. It is up to consumers and procurement services to choose their providers of technology and digital services by taking into account cybersecurity requirements, which obviously add to costs and come with drawbacks. These technical choices must be based on information about the growing number of legal obligations and about the expenses and processes necessary for evaluating the information produced and deciding who may have access to data and use them. This managerial and strategic overhaul leads us far beyond the simple question of compliance with security rules.

 

Download full article

 

Retour au sommaire

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr