La série Enjeux numériques paraît en mars, juin, septembre et décembre en version papier, et la traduction anglaise intégrale des articles est téléchargeable comme la version française sur notre site www.annales.org. Elle traite des enjeux du numérique pour un public éclairé, mais non nécessairement expert, en croisant les regards technologiques, économiques et sociétaux comme le font les Annales des Mines dans toutes leurs publications.

Voir la gouvernance de la série

Voir la composition du comité de rédaction

 
 
Numéros précédents

Rechercher :

 

Réalités Industrielles

2018
2017
Années depuis 1985
 

Gérer & Comprendre

2018
2017
Toutes les années
 
Gérer & Comprendre -
English language online edition
2017
2016
 
Responsabilité & Environnement
2018
2017
Toutes les années
 
Enjeux numériques
2018
 

La Gazette de la société

et des techniques

2018
2017

Toutes les années 

 
Le Club des Annales des Mines

Toutes les années

 

Histoire des Ingénieurs
des Mines

Documents de synthèse
Directeurs, professeurs,
anciens élèves des Ecoles des mines
Les principaux textes législatifs ou règlementaires
Biographies relatives à des ingénieurs des mines décédés
Composition du corps des ingénieurs
Autres documents sur les mines, carrières, géologie.
 
La Lettre des Annales des Mines
2018
Toutes les années
 
Numéros anciens des Annales des Mines
1794-1914
1915-1943
Lois et réglementation
1919 – 1942
Articles

1946 – 1991

 

 

         
 

 

Sommaire en français

Digital issues
Télécharger gratuitement
la revue complète

 

Acheter le numéro
(version française)

 

 

N° 2 - Juin 2018 - Big Data : économie et régulation

Big Data, mutualisation et exclusion en assurance

Rémi STEINER

 

La théorie de l’assurance, en économie de marché, conduit les assureurs à différencier la tarifi- cation de leurs contrats en fonction du risque propre à chaque demandeur. L’exercice difficile de segmentation des risques qui en découle, en réduisant les effets de mutualisation, tend à combattre la fuite de clients vers la concurrence et les phénomènes d’anti-sélection. Le bon usage du Big Data, entendu comme la conjonction d’une croissance exponentielle des données collectées, notamment par l’essor des objets connectés, de l’ouverture des données publiques, d’une capacité de stockage presque illimitée de ces données et de techniques de traitement statistiques plus puissantes, est un des défis majeurs de la transformation numérique de l’as- surance. Ces mutations peuvent donner naissance à des articulations contractuelles nouvelles, regroupées sous le nom d’«assurance comportementale », et elles peuvent soulever des ques- tions sensibles d’utilisation de données personnelles. Le Big Data peut utilement réduire les phénomènes d’aléa moral et les asymétries d’information, mais il pourrait aussi provoquer des discriminations inacceptables, ce qui nécessiterait éventuellement un encadrement par la loi. Il n’est pas certain que les phénomènes d’exclusion, dont il ne faudrait pas occulter la réalité actuelle, seraient aggravés par le Big Data : l’inverse apparaît à la fois possible et souhaitable.

 

Télécharger gratuitement l'article

Retour au sommaire


N° 2 - June 2018 - Big Data: Economics and Regulation

 

Big Data, pooling risks and exclusion in the insurance industry

 

Rémi STEINER

 

In a market economy, the theory of insurance leads insurers to set the premiums for policies as a function of the risks specific to policyholders. A hard question thus crops up: how to segment risks (an action reducing the effects of pooling risks) so as to keep clients from taking their business to competitors? Answering this question involves big data, a phenomenon referring to: the exponential growth of the data collected (in particular via connected devices), the opening of public data, the nearly unlimited storage facilities for data, and the powerful statistical tools for processing them. The “right” use of big data is a key to the insurance industry’s digital transformation. It might lead to “behavioral insurance” policies. Sensitive questions arise about how personal data are to be used. Big data can help limit the “moral risk” and “asymmetry of information” in insurance, but it might also lead to unacceptable forms of discrimination, which would eventually necessitate laws and regulations. Will big data increase the number of persons excluded from coverage under insurance? The opposite might be possible (and would be desirable).

 

Download full article

 

Retour au sommaire


 

 

 

 

 

Les Annales des Mines

Télédoc 797, 120, rue de Bercy – 75572 – Paris cedex 12
Courriel :
redactiondesannalesdesmines.cgeiet@finances.gouv.fr