Inscriptions ouvertes ! https://www.galileo.finances.gouv.fr/index.php/613717

 

Jeudi 20 décembre 2018 à 18 heures

À l’École des Mines de Paris
Amphithéâtre L118
60 boulevard Saint-Michel - Paris 6e

Il y avait, il y a peut-être toujours dans l’internet une promesse de libération humaine, celle d’une anarchie heureuse et pacifique où chaque individu n’aurait besoin d’autre gouvernance que de la sienne dans un univers régi par l’instantanéité et l’ubiquité du numérique. Nous sommes assez loin aujourd’hui de la promesse initiale et il convient de gouverner le numérique. Dire la chose revient à en dire la difficulté, car le numérique, comme le climat ou la finance, est un objet essentiellement global, alors que le gouvernement des affaires humaines est fractionné entre Etats, ou entre entités économiques.

 

 

 

Pour illustrer et poursuivre les analyses et les débats du numéro d’Enjeux numériques de décembre 2018 consacré aux gouvernances du numérique, les Annales des Mines organisent une table ronde avec plusieurs auteurs, suivie d'un débat avec le public.

 

 

 

 

Programme :

  • 18h00 – 18h30 : accueil des participants au 60 boulevard Saint-Michel (présentation obligatoire d’une pièce d’identité).
  • 18h30 : Introduction par François VALÉRIAN, Rédacteur en chef des Annales des Mines, Conseil général de l’économie.
  • 18h35 : Intervention de Jean-Pierre DARDAYROL, Président du comité de rédaction d’Enjeux numériques.
  • 18h40 : Table ronde animée par Bertrand PAILHÈS, coordonnateur du numéro de décembre 2018, avec :
    • Julien NOCETTI (IFRI), « La gouvernance mondiale d’Internet à la croisée des chemins »
    • Emmanuelle ROUX  (LeChaudron, zBis), « Entreprise libérée et pratiques numériques »
    • Valérie SCHAFER  (CNRS / ISCC), « La gouvernance, un enjeu transversal d'Internet au numérique »
    • Laurent TOUTAIN (IMT Atlantique), « Une gouvernance pour l’Internet des Objets ? »
  • 19h30 : Débat avec le public

Un exemplaire du numéro sera remis gracieusement à chaque participant.

Entrée gratuite sur inscription (nombre de places limité).

Pour vous inscrire, cliquez ici : https://www.galileo.finances.gouv.fr/index.php/613717


A NOTER AUSSI DANS VOS AGENDAS

Séminaire « Droit et Mathématiques » de l'Institut des Hautes Etudes sur la Justice (IHEJ)

le 8 novembre 2018, de 18h00 à 19h45.

« Pourquoi la justice résiste-t-elle aux mathématiques ? »

Par Yannick MENECEUR, Chercheur associé à l’IHEJ (Institut des Hautes Etudes sur la Justice), Conseiller en politiques au Conseil de l’Europe.

 

La profonde transformation numérique de notre société laisse peut-être à penser que notre modèle de justice est devenu obsolète : le temps et l’aléa judiciaire seraient devenus les manifestations d’un autre temps. Ce constat n’est toutefois pas partagé par certaines professions, dont un grand nombre de juges. Est-ce une simple résistance au changement ? Essayons d’aller plus loin en tentant d’abord de comprendre pourquoi la justice (et les juges) ne se laissent pas si facilement mettre en équation pour, ensuite, tenter d’ouvrir les portes d’une justice réinventée par le numérique.

 

Réservations : https://www.eventbrite.fr/e/billets-seminaire-droit-et-mathematiques-ihej-deuxieme-seance-51752937429?aff=ebdssbdestsearch