Gilles Marie François LEGRAND (1926-2016)

Fils de Yves Marie Charles Georges LEGRAND (1888-1966 ; X 1908, ingénieur du génie maritime, ing. gén. SNCF, PDG Sté).
Petit-fils de Marie Auguste Lucien MARECHAL (1855-1941 ; X 1875 ; ingénieur des constr. navales, ing. en chef du PLM).
Frère de 5 polytechniciens.
L'épouse de Gilles LEGRAND, née Brigitte FOURNIER, est petite-fille de Louis de LAUNAY et arr.-petite-fille de Alfred CORNU.
Père de 3 polytechniciens : Henri Marie Bertrand LEGRAND (X 1975), Marc Marie Gilbert LEGRAND (X 1974), Monique Anne Marie LEGRAND (X 1982) épouse de Frédéric LARROCHE. Il est le père de Marie-France Annick LEGRAND (ing. gal de l'armement), épouse de Bruno T'KINT de ROODENBEKE.

Né le 26 octobre 1926 à Paris. Décédé le 6 août 2016 à Contamine-sur-Arve.

Gilles LEGRAND était ancien élève de l'Ecole polytechnique (promotion 1945) et docteur d'Etat de l'Université de Paris-Sorbonne.

Décorations : Officier de la Légion d'honneur, de l'Ordre national du Mérite, Commandeur des Palmes académiques.


Publié dans La Jaune et la Rouge, octobre 1964 :

M. Gilles Legrand est nommé Professeur de Mathématiques à l'Ecole Polytechnique

Par décision ministérielle du 12 juin 1964, M. Gilles LEGRAND, Maître de conférences à l'Ecole Polytechnique, est nommé Professeur de Mathématiques, en remplacement numérique de M. Gaston JULIA dont nous annonçons par ailleurs le départ.

M. Gilles LEGRAND est né le 26 octobre 1926 à Paris. Entré à l'Ecole Polytechnique en 1946 (Promotion 1945), il en sort dans le corps des Ponts et Chaussées en 1948 ; il se fait affecter, en 1952, à un poste de recherche scientifique (dans les conditions du décret du 24-8-1939) sous la direction de M. LICHNEROWICZ. Il passe son doctorat es sciences mathématiques en 1958.

D'octobre 1959 à septembre 1961, il est Maître de conférences de mathématiques à la Faculté des Sciences de Rennes, et, en octobre 1961, Professeur à l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris.

Ses travaux scientifiques ont été, notamment, sa thèse de doctorat « Etude d'une généralisation des structures presque complexes sur les variétés différentiables », publiée dans les « Rendiconti del Circolo Matematico de Palermo » (tome VII-1958 et VIII-1959), des notes de Géométrie différentielle présentées à l'Académie des Sciences, dont les plus récentes sont :

A côté de son oeuvre de recherche, M. Gilles LEGRAND a exercé de très nombreuses fonctions d'enseignement ; outre celles déjà citées et concernant la Faculté des Sciences de Rennes et l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, mentionnons celle de Maître de conférences et de Professeur d'analyse, exercée à l'Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, et enfin les fonctions remplies à l'Ecole Polytechnique :

  • Octobre 1958 : Maître de conférences d'analyse.
  • Oct. 1961 - Sept. 1962 : Professeur intérimaire d'analyse.

    Cette énumération témoigne de la science et de l'expérience acquise dans l'enseignement par M. Gilles LEGRAND, dont les élèves de l'Ecole ont déjà pu apprécier le grand talent en 1961-1962, à l'occasion du cours qu'il a professé par intérim.

    La Jaune et la Rouge prie M. Gilles LEGRAND de bien vouloir trouver ici ses bien vives félicitations.


    Après avoir été professeur à l'Ecole Polytechnique, Gilles LEGRAND poursuivit sa carrière comme professeur de mathématiques et très influent membre du comité des études de l'Ecole des mines de Paris, jusqu'à sa mise à la retraite en juin 1996, puis comme professeur à occupation accessoire jusqu'en 2001. De nombreuses promotions d'élèves des Mines ont apprécié notamment le jumelage des cours de mathématiques avec des stages de ski alpin dès la première année de scolarité.


    Gilles Legrand, élève à l'Ecole polytechnique
    Coll. privée Maurice Mermet


    Gilles Legrand le 3/11/2007, à la Bibliothèque des Mines de Paris